"Pulp" francophone

Modérateur : Staff Forum

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Walktapus
Donateur
Messages : 1812
Inscription : Lun Juin 20, 2005 7:23 am
Localisation : 92 sud
Contact :

"Pulp" francophone

Message par Walktapus » Mer Avr 18, 2007 6:08 pm

J'ouvre une petite discussion pour essayer de trouver des références françaises au genre "pulp", ou quelque soit son nom.

Ce sujet a accessoirement pour but d'échanger les points du vue dans une langue plus pratique que celle de cette discussion sur un forum allemand célèbre.

En gros, on n'est pas trop d'accord sur le fait qu'il y ait eu ou non un équivalent du Pulp en langue française (enfin, Stéphane précisera :mrgreen: :mrgreen: )

Je suis d'accord que de ce côté de l'Atlantique on a un peu moins l'obession des héros forcément propres sur eux et désintéressés. Et aussi que la veine a commencé plus tôt, et s'est atténuée plus tôt également (peut-être sous l'effet d'une histoire plus déprimante)

Pour commencer je vais citer des références connues de tous : Arsène Lupin, Fantomas.

Je suis tombé sur Jean de la Hire via des sites en anglais. Dans les sites en français, Jean de la Hire est considéré avant tout comme un écrivain d'anticipation avec "La roue fulgurante" (un synonyme plus présentable de "soucoupe volante").

Sur wikipedia en, par contre, changement de point de vue, on peut lire "On se souvient surtout de Jean de la Hire aujourd'hui pour avoir créé l'un des premiers superhéros littéraires du Pulp : le nyctalope (one of the first literary superheroes in pulp fiction)". http://en.wikipedia.org/wiki/Jean_de_la_Hire

J'en déduis qu'il doit y avoir tout un gisement ignoré aujourd'hui. :?:

Malheureusement, c'est devenu assez introuvable. Mais bon, pour se donner une idée de ce que ça vaut, il y a une critique savoureuse du nyctalope ici
http://www.sdv.fr/pages/adamantine/zeit2.htm (perso, ça me donne plutôt envie de le lire)

D'autres propositions ?
Denis

Avatar de l’utilisateur
usinesmanu
Donateur
Messages : 1571
Inscription : Mar Avr 04, 2006 3:32 pm
Localisation : St Just Luzac (17)
Contact :

Message par usinesmanu » Mer Avr 18, 2007 6:14 pm

Je ne suis pas bien familier avec le genre, mais il me semble que si on tape dans les romans de Jules Vernes, il y aura de quoi remplir moultes tables de jeu et matière à écrire d'innombrables scénarios !

Avatar de l’utilisateur
Black-voivod
Messages : 8
Inscription : Mar Fév 06, 2007 7:31 pm
Localisation : IDF - 92

Message par Black-voivod » Mer Avr 18, 2007 6:43 pm

Tu fais une confusion, le Pulp tel que décri par Walktapus se déroule 1er moitié du XXe avec des héros tirés de roman americain bon marché.
Avec Jules Vernes tu te situe au XIXe dans l'uchronie (Vernes, Wells), aujourd'hui plutôt connu sous le terme steampunk (Gibson, Powers), qui représente un futur alternatif vu du XIXe.

En effet du Pulp Français?? à part Fantomas. Il faut trouver des beaux héros, des aventuriers, des savants fous et des grands criminels qui veulent dominer le monde...Black et Mortimer avec le secret de l'espadon???

En se plongeant dans notre histoire coloniale on peut trouver des tas de références Pulp.

Marc

Avatar de l’utilisateur
sebastos
Messages : 703
Inscription : Lun Juin 20, 2005 6:37 pm
Localisation : London, UK
Contact :

Message par sebastos » Mer Avr 18, 2007 6:57 pm

Euhhhhhhhh
Et Corto Maltèse? Bob Morane?
Bon, d'accord, sont pas super propres sur eux, mais bon, ça c'est du héros

Avatar de l’utilisateur
Chien Sauvage
Messages : 674
Inscription : Mer Août 10, 2005 7:09 pm

Message par Chien Sauvage » Mer Avr 18, 2007 7:12 pm

Je viens de lire que Jean de la Hire a conu son premier succes en publiant un roman feuilleton dans un journal, Robert Howard a fait de meme avec son Conan le barbare, si l un est pulp pourquoi pas l' autre ?

Tintin c est pulp ?

En fait, la definition de pulp est tellement fluctuante suivant les gens a qui l on parle qu en fait je ne sais pas ou ça commence ni ou ça s arrete.

Mais en tout cas ça donne envie de decouvrir :D

Chien sauvage

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Donateur
Messages : 3053
Inscription : Sam Juil 16, 2005 1:33 pm
Localisation : Limoges et Toulouse (FRANCE)
Contact :

Message par Stéphane » Mer Avr 18, 2007 8:09 pm

Je crois que cette discussion peut vite dériver vers un truc incompréhensible et n’apportera pas grand choses à part quelques échanges plus ou moins rigolos mais plus ou moins délétères si on ne sait pas de quoi on parle.

Par exemple, lorsque Black Voïvod dit à usinemanu qu’il s’est trompé car il a assimilié le Steam punck au pulp pure souche il y a deux cas de figures qui se présentent à moins :

1° j’éclate de rire devant ce qui peut s’apparenter à un océan de pédanterie pseudo intellectuelle tellement les termes ne parlent absolument pas à ceux qui les entendent ou les lises à moins de les avoir à priori admis au travers du prisme initial dans lequel ils ont été forgés. On dépasse amplement le cadre de l’aristotélisme de base pour sombrer dans le malsain : On se retrouve donc au milieu d’un verbiage communautaire xénophobique digne des plus lamentables comportement de scientifiques médiocres.
Communautaire, car en admettant la crédibilité de ces termes on intègre la communauté qui les emplois ; Xénophobique, car cette communauté rejète tous ceux qui discutent l’usage de tels termes. Cette pratique est très courante dans certains domaines scientifiques et plus que souvent dans les milieu de l’art où il est nécessaire d’avoir 18 en pédanterie comme caractéristique principale pour faire évoluer son personnage dans ces milieux trop souvent déconnecté de la réalité et des choses simples (rien de très normale dans un milieu où le snobisme est le mode de reconnaissance des individu qui peuplent ce monde :mrgreen : j’espère que vous m’en voulez pas de faire court :mrgreen : ;) ).

2° je me lance et vais essayer d’expliquer mon point de vu sur le sujet.


Bien sûr vous aurez compris que j’ai l’intention de faire les deux :mrgreen:

Comment peut-on chercher à mettre une étiquette sur un phénomène ou essayer de classifier des productions ou des œuvres sans avoir préalablement établis clairement leur définition. Si on se lance dans une discussion sur la classification ou la détermination de la nature de telle œuvre (ce qui revient au même) sans avoir défini ce qu’est le steam punk ou le pulp ou tout autre qualificatif abscons.
Et là ça devient à la fois plus intéressant car pour moi je suis convaincu que ce n’est pas la peine de chercher midi à quatorze heures. Dans la plupart des cas, on peut englober l’ensembles de ces œuvre sous un terme générique d’histoires fantastique ou d’histoires extraordinaires. Bien sûr c’est pas super snob comme terminologie, mais cela correspond bien à l’ensemble de ce qui est proposé.
Quant à l’usage de termes anglo-saxon, ils ne peuvent convenir que pour définir des œuvres issues de cette culture. Ainsi, le terme pulp, pour moi, ne pourra jamais inclure la moindre production française ou allemande à moins qu’il ne s’agissent de plagia plus ou moins réussit de ce qui correspond en langue anglaise à ce qu’on aura mis dedans.
Pulp n’est pas un mot français et ne correspond à rien dans la culture française mais fait immanquablement pensé à quelque chose d’anglo-saxon. Bien sûr, pourquoi ne pas aller chercher outre mer/océan un terme si celui-ci n’existe pas en langue française et bien dans ce cas ce n’est pas nécessaire, car il correspond bien à quelque chose de plus ou moins clairement défini en langue anglaise.

En plus, je ne fait pas parti des personnes qui cherche à crêper le chignon des autres pour déterminer les subtilités qu’il pourrait exister entre l’uchronie, l’anticipation, la science fiction et je ne sais quoi encore (à noter que dans ces cas les termes parlent à un francophone :mrgreen: ) je trouve cela particulièrement inutile et parfois on franchi les limite du débile profond (essayez de classer le seigneur des anneaux :mrgreen: )

Quand on me parle de pulp mon esprit vogue vers la littérature dite de gares ou de kiosques, souvent illustrée des années 40-50 aux USA et j’y met également les films du même tonneau voir deux ou trois autres bricole annexe. Vouloir la rattacher à autre chose m’hérisse le poil :mrgeen: y compris les œuvre de zombies et les vrai super héros à la superman qui font à eux seuls des style à part qui n’entre pas dans cette « catégorie ».

Si je dis cela, c’est parce qu’on à tous une histoire et que sa culture personnelle s’est construite au fur et à mesure. Souvent nous avons tous accepté les mêmes références et l’on se comprend quand nous les utilisons pour communiquer entre nous, mais lorsqu’on arrivent aux limites de ces références communes (notre culture) les choses se compliquent. A part se défouler à insulter un pauvre type qui ne voit pas les choses comme vous, je n’en vois pas l’intérêt.


Ainsi, je n’irai pas plus loin sans qu’une définition des choses soient clairement données. Je pense qu’on risque de rire encore un coup car la définition de ces termes semblent assez flou y compris dans la culture dont ils sont issus (voir le lien donné en référence par Denis).

Aller, bon courage à tous ;) , si ça ne nous vaut pas une bonne poillade j’ouvre un post sur l’intérêt des tournois dans le jeu d’histoire :mrgreen: (non, je déconne, je ne suis pas pour l’usage d’arme thermo-nucléaire :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Chien Sauvage
Messages : 674
Inscription : Mer Août 10, 2005 7:09 pm

Message par Chien Sauvage » Mer Avr 18, 2007 8:46 pm

Ben en fait en relisant la definition

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pulp_%28magazine%29

voilà celle que je qui me plait le plus
fiction,très souvent présentée comme la narration de faits réels
Ce qui est amusant c est que le lien avec les années trentes c est simplement le fait que c etait le present des auteurs, et pas une periode traité specifiquement.

En gros le pulp aujourd hui se serait X file non ?

Chien Sauvage

Avatar de l’utilisateur
Walktapus
Donateur
Messages : 1812
Inscription : Lun Juin 20, 2005 7:23 am
Localisation : 92 sud
Contact :

Message par Walktapus » Mer Avr 18, 2007 10:00 pm

Stéphane, je pense que ça ne pourra jamais dériver, étant donné que tu es vraiment tout seul à prendre ça tout à coeur :wink:

Je vois surtout ce sujet comme un moyen d'échanger des idées et des références culturelles plus originales, qui permettraient d'imaginer des univers de jeu et des scénarios à la manière du "Pulp" entre guillemets.

J'ai l'impression d'un iceberg dont la plus grande partie est refoulée, et dont on ne se doute même pas.

Une trouvaille, en anglais seulement, n'est-ce pas rageant ?
http://www.mcfarlandpub.com/book-2.php? ... 864-0596-1
Denis

Avatar de l’utilisateur
Walktapus
Donateur
Messages : 1812
Inscription : Lun Juin 20, 2005 7:23 am
Localisation : 92 sud
Contact :

Message par Walktapus » Mer Avr 18, 2007 11:06 pm

Une belle liste... en anglais encore, mais une très très belle liste :-)
http://www.coolfrenchcomics.com/wnu4.htm

Qui a entendu parler de Fascinax ou de Sâr Dubnotal ? :lol:
Denis

Avatar de l’utilisateur
Black-voivod
Messages : 8
Inscription : Mar Fév 06, 2007 7:31 pm
Localisation : IDF - 92

Message par Black-voivod » Jeu Avr 19, 2007 7:24 am

Excellent tes liens, quelle mine d'infos ! dire qu'il faut aller sur des sites Anglais pour avoir ça...
Un autre lien, hélas encore en Anglais, avec des infos et des idées sur le Pulp :
http://www.fantasylibrary.com/lounge/pulpavengers.htm

Un autre lien, mais qui cette fois est en Français, c'est de l'uchronie classique dans l'univers Jules Vernes à l'époque Victorienne, mais encore une base pour de l'inspi.
http://loukoum.online.fr/jdr/s1890/s1890.htm

Avatar de l’utilisateur
Nicofig
Administrateur
Messages : 3442
Inscription : Dim Juin 19, 2005 8:31 am
Localisation : Toulon

Message par Nicofig » Jeu Avr 19, 2007 8:38 am

Ne t'inquiete pas, je travaille actuellement sur un site français où vous pourrez collaborer pour que nous trouvions tout cela en français. :wink:

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Donateur
Messages : 3053
Inscription : Sam Juil 16, 2005 1:33 pm
Localisation : Limoges et Toulouse (FRANCE)
Contact :

Message par Stéphane » Jeu Avr 19, 2007 8:54 am

Je n'y ai jamais vu autre chose que de la SF. Je vois pas pourquoi essayer de tout mettre dans un panier "pulp". La définition donné par chien sauvage sur wikipedia correspond à ce que j'en pense. En revanche les références données par la suite correspondent bien à des aventures extraordinaires dont la plupart ne sont que de la SF; aujourd'hui un peu viellote et qui peut préter à sourrire mais de la SF tout de même.
Le fait de les mettre dans le même panier que le "plup" est anachronique et anatopique.

Comme je l'ai dit ailleurs, je crois qu'il serait bon de faire des recherches car il y a une grande différence entre les héros originaux des ouvrages français (qui ne sont pas des plagia d'oeuvre anglo-saxonnes) et les héros orriginaux des ouvrages purement pulpiques. Mais là s'arrête mes compétences.

J'ai un ami qui possèdent la plupart des références cité (je coris qu'il a même quelques Jean de la Hire et d'autres dont je me souvient pas du nom). C'est un passionné de tout cela y compris des comics MArvel et autres super héros américain. En fait, c'est un fan de série b voir z tout simplement (faut voir sa splendide vidéothèque :roll: et ses attaques des tomates géantes :mrgreen: ou son planétabeurg mode soviétique :mrgreen: )

Dans tout ce fatra de série b/z, il y a des points communs: nombreux feuilltons, prix à l'unité quasi dérisoire pour l'époque, scénarios fantastiques et extraordinaires comme les personnages, les machines, les contextes etc... mais surtout l'aventure qui est le point commun de base à tout cela le plus souvent.
Néanmoins, parmi eux se trouve des clefs de voute (Vernes, LEroux, Wells pour les anglais, Howard pour les américains et pour ne citer que les plus connus) qui ne rentre pas tout à fait dans cette catégorie mais qui en sont les principales sources d'insipration des autres alors que la forme de leurs oeuvres ne correspondent pas à l'univers des série b/z mais que le fond s'y apparente grandement.

En gros c'est tout l'univers des séries b/z que l'on retrouve (il y a même de l'eau de rose si vous cherchez bien)

Stéphane.

Avatar de l’utilisateur
Walktapus
Donateur
Messages : 1812
Inscription : Lun Juin 20, 2005 7:23 am
Localisation : 92 sud
Contact :

Message par Walktapus » Jeu Avr 19, 2007 6:48 pm

Je n'y ai jamais vu autre chose que de la SF. Je vois pas pourquoi essayer de tout mettre dans un panier "pulp".
Tu vois bien ! Tu parles de SF. Si je me souviens bien le terme de "scientifiction" date de 1926 et est américain. Ca n'empêchait pas plein de gens en Europe d'en écrire avant sans le savoir, ou sous un autre nom. Quand le concept et le terme se sont développés, on a pu reconnaître a posteriori que des gens avaient écrit de la SF avant et ailleurs, mais sans pourtant être catalogables comme écrivain de SF comme le sont les écrivains de SF "spécialistes" aujourd'hui.

En fait, selon les spécialistes, la SF peut remonter à Gernsback, Wells, Mary Shelley (Frankenstein), Cyrano de Bergerac... ou même Gilgamesh :D :D

Pour le lien donné ci-dessus, le Wold Newton fait référence à une météorite qui, selon PJ Farmer, aurait irradié certaines personnes qui passaient là par hasard, et qui se trouvent être les géniteurs de plusieurs héros populaires : Sherlock Holmes, lord Greystoke, et quelques autres. J'en déduis que le point commun des personnages de la liste est qu'ils sont... hors du commun, que ce soit par des caractèristiques intellectuelles, physiques ou "occultes".

(Farmer est l'auteur de récits mettant en scène ces héros. J'en ai lu un qui mettait en scène Tarzan et Doc Savage et qui était très... osé :mrgreen: )
Denis

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Donateur
Messages : 3053
Inscription : Sam Juil 16, 2005 1:33 pm
Localisation : Limoges et Toulouse (FRANCE)
Contact :

Message par Stéphane » Jeu Avr 19, 2007 7:57 pm

N'empêche que ça ne correspond pas à du pulp qui est plus spécifique. Si tu veux forger un terme générique pour couvrir l'ensemble de ces oeuvres (est-ce dailleurs bien nécessaire?) je crois plus judicieux d'en prendre un autre que de "dénaturer" celui-ci qui, bon an, mal an, fini par faire son trou en référence aux séries b/z américaines des années 30-50.

Stéphane

Répondre

Revenir vers « PAMBdG - Discussion générale »