La fragmentation de notre hobby est-elle…

Modérateur : Staff Forum

Avatar de l’utilisateur
CUSTODES
Moderateur
Messages : 3294
Inscription : Ven Fév 23, 2007 9:51 am
Localisation : NANTERRE

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par CUSTODES » Jeu Mai 26, 2016 7:21 pm

Je ne suis pas d'accord sur ce point.
Y'a un gros potentiel de développement de la communauté de joueurs grâce à des règles de jeu d’histoire commerciale et en français qui ont fédéré beaucoup de joueurs.
J''en veut pour exemple, effervescence que suscite les productions (et le forum) du Studio Tomahawk, et c'est Français cocorico !
Les tournois Saga marchent bien, Mousquet et Tomahawk, Frostgrave et le futur Congo ont de nombreux aficionados (bon Jugula n'a pas bien l'air d''avoir cartoné :wink: )
Et Bolt Action, qui connait une communauté assez riche et en grand développement.
Deux boites sérieuses (la petit française et la grosse anglaise) qui ont su promouvoir leur produit, car ne l'oublions pas, le hobby du wargame reste un produit commercial, même avec des règles gratuites il faut acheter des figs et de la peinture !
Sur le plan Warlord Game, les Black Powder et Haill Caesar, mues par la machine GW marchent pas mal aussi.
Restons français avce les production d'Hervé Caille, notamment AdG qui a son réseau de tournoi, mais qui semble AMHA, rester cantonnée dans la règles de compétition, la communauté AdG me donne l'impression d'accorder plus d'importance à la liste et à la tactique, qu'à l"esthétique de la table alors que les règles que j'ai cité au dessus sont plus "vendeuses" en terme d'image.
Attention, je ne cherche nulle polémique visant à opposer saligauds de tournoyeurs aux gentil démonstrateurs, ou les veules amateur de belles tables contre les brillants compétiteurs. Non, chacun aura sa façon d'aborder le jeu, aucune approche n'tant plus noble ou valable que l'autre et inversement :mrgreen:

Après y'a plein d'autre règles plus confidentielles, et elles ont comme les autre les qualités de leurs défauts, peut être est ce cela qui donne un aspect morcelé ?

Pour répondre à Behaine, quand on rejoint un groupe qui s'éclate sur une règles ou une période, c'ets pas évident de le faire passer à autre chose (perso, j'ai tenté une chiée d efois d'introduire le 15mm au club, sans succès, c'est humain.
Président tyranique du Club de la Garde Républicaine à Nanterre

Et,
Admin despotique du http://new-wab.forumactif.org/

Avatar de l’utilisateur
Michel
Donateur
Messages : 2628
Inscription : Mer Mars 03, 2010 10:24 pm
Localisation : 91

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par Michel » Jeu Mai 26, 2016 8:23 pm

Il y a aussi Mantic Games qui veut adapter son "succesfull" Kings of War á l'historique, hâte de voir ça :wink:

Antiquity. Pre 5th century AD

Early Middle Ages. The 5th to 10th centuries

High Middle Ages. The 11th, 12th and 13th centuries

Late Middle Ages. The 14th and 15th centuries



The themes currently in the book are:


Barbarians
Carthaginians
Chinese
Egyptians
Greeks
Huns
Indian
Macedonians & Successors
Persians
Romans
Spartans
Scythians
Thracians
Anglo-Saxons
Byzantines
Franks
Normans
Polish
Slavs
Vikings
Crusaders
Japanese
Mongols
Ottomans
English
Aztecs
Conquistadors
French
Holy Roman Empire
Scottish

J.-Ph. IMBACH
Donateur
Messages : 658
Inscription : Dim Juil 24, 2005 5:26 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par J.-Ph. IMBACH » Jeu Mai 26, 2016 8:35 pm

Pour ma part, je pense qu'à une époque où la consommation est reine, il est très difficile au jeu d'histoire avec figurines de se positionner par rapport à des jeux "immédiatement consommable" : dans l'absolu, il faut commencer par se procurer les figs, accumuler la doc, peindre, socler, apprendre les règles, trouver un partenaire/adversaire et, enfin, jouer sa première partie...

C'est vrai que c'est aussi ce qui fait le charme du hobby, mais c'est dur d'exister face à des jeux où on se branche en ligne et, en trois clics, on trouve immédiatement des myriades d'adversaires et on commence à jouer... Sans parler du "coût" d'une solution par rapport à l'autre.

Mais, bon, c'est pas grave, je préfère "mes" figs...

A+

JPI

Avatar de l’utilisateur
CUSTODES
Moderateur
Messages : 3294
Inscription : Ven Fév 23, 2007 9:51 am
Localisation : NANTERRE

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par CUSTODES » Ven Mai 27, 2016 12:06 pm

Et puis après l'apocalypse zombie/nucléaire/attaque de gnous... on pourra toujours jouer avce nos dés et nos figs, alors que les consoles, ordi et smartphones :roll: :mrgreen:
Président tyranique du Club de la Garde Républicaine à Nanterre

Et,
Admin despotique du http://new-wab.forumactif.org/

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3234
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par Thierry Melchior » Ven Mai 27, 2016 1:28 pm

:lol:
Oui, mais quand il n'y aura plus d'énergie (gasoil, essence, électricité, hydrogène ou autre) pour me déplacer, je vais devoir taper le carton avec les gars du village ! :|
Et je ne sais pas où puisqu'il n'y a plus de café… :?
S&B : règle microtactique pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum de mes règles
New ! Boutique

Avatar de l’utilisateur
Xaverus
Messages : 548
Inscription : Dim Mai 13, 2007 11:00 pm
Localisation : IDF

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par Xaverus » Ven Mai 27, 2016 3:42 pm

j'ai l'impression de m'être légèrement mal exprimé.

Je voulais juste comparer l'évolution du nombre de joueurs dans notre hobby de figs avec celui du monde des jeux de société en plein âge d'or (jeux de plateau, etc) comparé aux début des années 90 où en France les 2 jouaient (hahaaa :lol: :roll: ) dans la même cours.

Mais en 10 ans ce sont des milliers de joueurs actifs, des clubs et des boutiques de revendeurs partout, de très gros éditeurs/distributeurs même français (ex : asmodee/Ystari, Ielo etc), des sites en pagaille tel tric trac avec leurs propres salariés etc. qui apparaissent. Une vitalité impressionnante !

Un club de jeux du XIIème arrondissement qui monte une convention annuelle depuis 5 années seulement et qui a eu plus de 10 000 visiteurs en 2015 le tout avec une belle page !

Alors que la LEM notre convention du KB vielle de plus de 15 ans qui va avoir lieu une semaine plus tôt ne drainera qu'une centaine de personnes (joueurs compris). :mrgreen:

D'ailleurs le Studio tomahawk ne s'est pas trompé de cible pour ses produits grand public en y partageant un petit stand de demo ou en faisant la promo de boutiques avec ses news "focus".

Même si ma préférence ira toujours au jeu d'histoire en particulier avec figurines je ne peux qu'être admiratif et un peu "envieux" du dynamisme et du nombre de joueurs de jeux de plateaux ! :shock: 8)

Mais peut-être que l'aspect historique avec les recherchent associées et les débats (parfois trop) passionnés (voir la mésaventure des forums BA) peut représenter un blocage pour des gens pour qui l'histoire ne représente que le chrome du hobby. :? :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
CUSTODES
Moderateur
Messages : 3294
Inscription : Ven Fév 23, 2007 9:51 am
Localisation : NANTERRE

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par CUSTODES » Ven Mai 27, 2016 3:52 pm

L'aspect peinture et modélisme aussi, même s'il est un attrait indéniable pour certains (et moi le premier) fait que cela ne sera jamais un sport de masse :mrgreen:
Et le coût final d'une armée (et je ne parle pas du facteur temps et des taches de peinture sur les fringues :mrgreen: ) est infiniment supérieur à celui d'un jeu de société avec toutes ses extensions :wink:
Président tyranique du Club de la Garde Républicaine à Nanterre

Et,
Admin despotique du http://new-wab.forumactif.org/

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3234
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par Thierry Melchior » Ven Mai 27, 2016 4:33 pm

J'ai découvert le jeu : « Rivet Wars » au club, un jeu rapide, délassant, avec un peu de réflexion mais beaucoup d'aléatoire. 8)
La boîte de base est vendue avec des figurines (infanterie, véhicules voire animaux divers), j'ai découvert avec étonnement que les passionnés peignaient leurs armées ! :o
Vous pouvez regarder le bandeau sur la page d'accueil du site mis en lien, il y a des armées peintes et non peintes.

Alors :
Le jeu avec figurines se développe-t-il ?
Oui ! 8)
Le jeu d'histoire vit-il encore ?
Moyen-moyen… :?

D'ailleurs, notre club est plus un club de jeu de figurines qu'un club de jeu d'histoire et je dis que c'est bien car ainsi nous avons suffisamment de membres pour vivre et exister. :)
S&B : règle microtactique pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum de mes règles
New ! Boutique

Avatar de l’utilisateur
Siaba
Moderateur
Messages : 4953
Inscription : Sam Avr 21, 2007 1:27 pm
Localisation : Albi (81)
Contact :

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par Siaba » Ven Mai 27, 2016 6:44 pm

CUSTODES a écrit :L'aspect peinture et modélisme aussi, même s'il est un attrait indéniable pour certains (et moi le premier) fait que cela ne sera jamais un sport de masse :mrgreen:
Et le coût final d'une armée (et je ne parle pas du facteur temps et des taches de peinture sur les fringues :mrgreen: ) est infiniment supérieur à celui d'un jeu de société avec toutes ses extensions :wink:
Entièrement d'accord avec toi, on parle d'un loisir super accessible (le jeu de plateau) et très attrayant visuellement et ludiquement à un autre beaucoup moins accessible: il faut déjà aimer un minimum l'histoire, aimer peindre, fabriquer des décors ....ça limite quand même le nombre de participants potentiels.
Perso, j'ai l'impression qu'on a perdu beaucoup de monde il y a 15-20 ans quand les jeux vidéos de stratégie ou de bataille sont devenus corrects au niveau des graphismes et facilement jouables en réseau, ne sont plus resté chez nous que les "hardcore", des gars qui aiment peindre autant sinon plus que jouer. Depuis, j'ai pas l'impression qu'on ai perdu beaucoup de monde. Après, en tant que joueur isolé, c'est un avis 100% subjectif :oops:

Pour le coût, Custodes, j'ai des collègues fans de jeux de plateau qui achètent tout ce qui sort ou presque (sans avoir le temps d'y jouer d'ailleurs). Si nos banquiers se connaissent, le mien doit être content :mrgreen:
When I go home, people ask me, "Hey Hoot, why do you do it, man? You some kind of war junkie?" I won't say a goddamn word. Why ? They won't understand why we do it. They won't understand it's about the men next to you... and that's it.

Avatar de l’utilisateur
sundaysoldier
Messages : 486
Inscription : Ven Jan 30, 2015 7:00 pm
Localisation : Dax (landes, 40)
Contact :

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par sundaysoldier » Ven Mai 27, 2016 7:17 pm

Les joueurs de plateaux sont rarement des joueurs de figurines, quand les joueurs de figurines sont trés souvent des joueurs de plateau :mrgreen:

En tout cas c'est ce que je remarque autour de moi. Autre différence : le jeu de plateau est relativement mixte (voir les clubs de jeux de plateaux), quand le jeu de figurines est à grande majorité masculine, voir quasi exclusivement masculine .

Avatar de l’utilisateur
Michel
Donateur
Messages : 2628
Inscription : Mer Mars 03, 2010 10:24 pm
Localisation : 91

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par Michel » Sam Mai 28, 2016 11:33 am

Sans oublier les jeux de plateaux avec figurines :wink:

Avatar de l’utilisateur
usinesmanu
Donateur
Messages : 1573
Inscription : Mar Avr 04, 2006 3:32 pm
Localisation : St Just Luzac (17)
Contact :

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par usinesmanu » Sam Mai 28, 2016 12:04 pm

CUSTODES a écrit :L'aspect peinture et modélisme aussi, même s'il est un attrait indéniable pour certains (et moi le premier) fait que cela ne sera jamais un sport de masse :mrgreen:
Et le coût final d'une armée (et je ne parle pas du facteur temps et des taches de peinture sur les fringues :mrgreen: ) est infiniment supérieur à celui d'un jeu de société avec toutes ses extensions :wink:
C'est vrai que l'aspect modélisme est primordial. Et ce d'autant plus que pour arriver à bien peindre des figurines, il faut du temps et beaucoup d'essais ratés, et que la mode est plutôt à l'instantané !

En caricaturant, un jeu de plateau, on ouvre la boite et on joue, c'est beau et c'est plaisant, la plupart des jeux ont des règles simples.
Pour jouer à Silex et Baïonnette (par exemple ! :wink: ), il faut déjà faire un effort intellectuel pour comprendre la règle, et puis l'on sait qu'il faudra peut-être plusieurs parties pour bien la maîtriser, et puis si l'on veut peindre une armée il faut déjà monter une liste d'armée, trouver un fabricant, et puis investir dans des pinceaux, peintures, y passer du temps puis se rendre compte que les premières figurines que l'on a peintes ne sont pas jolies (mais c'est normal !), préparer un décors... mais si l'on arrive à franchir toutes ces étapes, quelle satisfaction !

Le jeu d'histoire, c'est un peu comme apprendre à jouer d'un instrument de musique, il faut des années pour arriver à jouer de jolies choses, tandis que le jeu de plateau, c'est le CD que l'on met dans le lecteur et c'est beau, mais la satisfaction n'est pas la même...

Il est vrai aussi que le nombre de jeux avec figurines a considérablement augmenté, et que nombreux sont ceux qui se mettent à peindre les figurines de leurs jeux de plateaux. Voilà certainement une passerelle possible vers le jeu d'histoire, avec des jeux comme Tactique par exemple ! Les fabricants ne s'y trompent d'ailleurs pas, avec des sets de peintures et pinceaux vendus spécifiquement pour certains jeux de plateau avec figurines, comme zombicide par exemple.
« Un ennemi tué en temps de guerre, c’est un touriste de moins en temps de paix » (F.Raynaud)

Avatar de l’utilisateur
Patrice
Messages : 257
Inscription : Mar Mai 11, 2010 3:42 pm
Localisation : Kreiz Breizh
Contact :

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par Patrice » Dim Juin 05, 2016 4:59 pm

Pour ce qui est de la Bretagne... il y a 30 ans on était une toute petite poignée à jouer à La Flèche et l'Épée ...ou était-ce Charges, je ne sais plus :wink: et aux Aigles. Il y avait peut-être quelques joueurs isolés cachés dans l'un ou l'autre des 5 coins de nos 5 départements, mais grosso modo quiconque bougeait un peu était repéré sur les radars soit de la Guilde de Bretagne, soit sur ceux de la FFJH, soit des deux, à moins de vouloir vraiment s'enterrer chez lui comme dans le trou de blaireau que j'ai trouvé tout-à-l'heure en haut de mon champ ; et en tout ça ne faisait pas grand monde.

Maintenant il y a pas mal de gens qui jouent à plein de trucs dans tous les coins, et chacun de leurs groupes est aussi nombreux que ce qu'on était en tout y'a 30 ans... c'est une fragmentation dans un certain sens... Il est sûr que le sentiment d'unité du hobby n'existe plus vraiment, sauf pour quelques assos ou individus volontaristes de réunir diverses règles, mais même ceux-là ne touchent qu'un public restreint.
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)

http://argad.forumculture.net/
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3234
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: La fragmentation de notre hobby est-elle…

Message par Thierry Melchior » Lun Juin 13, 2016 9:09 am

Des groupes autosuffisants en quelque sorte.
Après il faut trouver le club où le jeu d'histoire domine (ce qui n'est pas toujours le cas), où vous trouver des joueurs sur votre période fétiche et, la cerise sur le gâteau, qui pratiquent votre règle favorite !

Il semble que ce soit la conclusion. 8)
S&B : règle microtactique pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum de mes règles
New ! Boutique

Répondre

Revenir vers « Communauté - Discussion générale »