Armee francaise moderne: tactique d'infanterie

Modérateur : Staff Forum

Avatar de l’utilisateur
Nobunaga
Messages : 37
Inscription : Mar Mai 03, 2011 12:15 pm

Armee francaise moderne: tactique d'infanterie

Message par Nobunaga » Mer Août 17, 2011 5:21 pm

Bonjour,

Je souhaite dans un avenir lointain developpe l'armee francaise pour la regle Force on Force.

N'ayant pas fait mon service militaire, je souhaiterai poser des questions sur la "micro-organisation" de l'infanterie Francaise au personnes ayant fait leur service ou encore mieux ayant vecu sous le feu dernierement.
Tres peu d'information sont disponible sur le net (ou alors j'ai vraiment loupe!).Voila ce que j'ai pu reconstitue a partir de differentes sources:

une compagnie est constitue de 3 sections:
une section est compose de
1 groupe de commandement (5) 1 officier-1radio-1 sous officier-2 snipers
3 groupe de combat (7 hommes): un minimi + 6 FAMAS (+ AT leger)
1 groupe Anti char: (5 hommes) 1 sous off, 2 ERYX, 2 support
4 vehicules de transport (8 hommes): 4 VAB, ou VBCI ou AMX10P


Le soucis est que dans FoF, ils ont decoupe chaque groupe de combat en deux "fire team"+ leader...ce qui reduit la resistance des troupes francaises.....
J'ai oui dire qu'il y avait en effet deux equipes 300m et 600m (?) mais sont-elle censee combatter independament?
ma question principale serait: la veritable "force combattante" est-elle le groupe de combat (7 hommes) ou bien l'equipe de tir (3 hommes)?

Egalement Quid de l'appui feu lourd et des blindes legers/transport blinde? ratio homme/vehicules?

Bref toutes informations sur la micro tactique de l'armee Francaise serait la bienvenue!! (si c'est pas confidentielle, j'espere?)

Bien a vous et merci d'avance,
Nobunaga
« La vie est courte, le monde n'est qu'un rêve pour les oisifs;
Seul le sot craint la mort, car qu'y a t-il de vivant Qui Tôt ou tard ne meure ?
L'homme ne peut mourir qu'une fois; Que sa mort alors soit glorieuse.»

Avatar de l’utilisateur
L`ancien
Donateur
Messages : 1040
Inscription : Jeu Sep 04, 2008 2:59 pm
Localisation : Lille (59)
Contact :

Re: Armee francaise moderne: tactique d'infanterie

Message par L`ancien » Jeu Août 18, 2011 10:15 am

Le pro répondront mieux que moi, et puis nous en avons déjà pas mal discuté dans ce sujet :
http://jeudhistoire.fr/forum/viewtopic.php?f=39&t=3752

Pour résumer :
Nobunaga a écrit :une compagnie est constitue de 3 sections:
une section est compose de
1 groupe de commandement (5) 1 officier-1radio-1 sous officier-2 snipers
3 groupe de combat (7 hommes): un minimi + 6 FAMAS (+ AT leger)
1 groupe Anti char: (5 hommes) 1 sous off, 2 ERYX, 2 support
4 vehicules de transport (8 hommes): 4 VAB, ou VBCI ou AMX10P
Tout ça est à peu près correct. 3 sections par compagnies. Cependant, on verra le cas du groupe antichar plus bas dans cette réponse. Le VBCI arrive petit à petit en remplacement des AMX10P, mais les deux véhicules sont réservés aux unités mécanisées. Les autres (la grande majorité) sont motorisées sur VAB.

A l'échelle de la section, on ne parle pas de sniper, mais de tireur de précision. Généralement, il n'y en a d'ailleurs qu'un seul, équipé d'un fusil FR-F2, un sous-officier faisant office de pointeur (parfois celui qui porte la radio, c'est plus facile pour obtenir l'autorisation d'ouvrir le feu). Il arrive aussi (parfois) qu'un sous-officier remplace l'officier. Bref, cela donne sur le terrain une équipe de commandement avec un effectif quelques fois plus proche de 4 hommes que de 5. Il faut savoir également que le conducteur du VAB fait partie de cette équipe de commandement (et il ne quitte normalement pas son véhicule).
Nobunaga a écrit :Le soucis est que dans FoF, ils ont decoupe chaque groupe de combat en deux "fire team"+ leader...ce qui reduit la resistance des troupes francaises.....
Ce n'est pas un soucis que dans FoF. C'est également la réalité du terrain... Les troupes américaines et anglaises se sont adaptées aux conflits asymétriques en renforçant la puissance de feu de leurs équipes de tir, qui sont plus polyvalentes avec une grenadier et un minimi par équipe. Mais ça coûte plus cher au gouvernement qui les déploie... Je trouve que le livre blanc de l'armée française reste encore très héritier des conflits de la guerre froide (mais c'est un avis personnel).

Nobunaga a écrit :J'ai ouïe dire qu'il y avait en effet deux equipes 300m et 600m (?) mais sont-elle censee combatter independament?
ma question principale serait: la veritable "force combattante" est-elle le groupe de combat (7 hommes) ou bien l'equipe de tir (3 hommes)?
Dans la théorie, c'est ça. 300m et 600m sont les distances d'engagement théoriques. La section fonctionne par trinômes :
L'équipe 300m regroupe 3 MDR (militaires du rang) équipés de FAMAS, qui emportent éventuellement un ou deux AT-4. Son rôle est d'aller conquérir l'objectif.

Pour cela, elle est appuyé par l'équipe 600m, qui regroupe un grenadier, un minimi et des pourvoyeurs équipés de FAMAS (1 MDR, rarement 2).

En troisième ligne, l'équipe de commandement, avec le sous-off, la radio et le tireur de précision, s'occupe de l'observation et du support à longue distance, notamment la neutralisation des appuis adverses.

Pour FoF, la véritable "force combattante" de l'armée française, ce sont bien ces trinômes. Si l'équipe 600m et l'équipe de commandement disposent d'une bonne puissance de feu, personnellement, je n'hésite pas à renforcer l'équipe 300m par l'ajout du sous-officier (1 FAMAS supplémentaire).

Il faut savoir que sur le terrain, l'AT4 se fait rare (tout autant que le LGI d'ailleurs, et le grenadier utilise encore bien souvent la grenade à fusil et sa fameuse cartouche spéciale...), bref l'équipe 300m manque véritablement de punch pour réaliser sa mission. A croire que l'armée française compte encore beaucoup sur la furia francese. Par ailleurs, en Kapisa l'été ou dans les villes africaines par exemple, les distances d'engagement peuvent être réduites à quelque chose plutôt de l'ordre de 100 mètres...
Nobunaga a écrit :Egalement Quid de l'appui feu lourd et des blindes legers/transport blinde? ratio homme/vehicules?
En théorie, 11 hommes par VAB/AMX10, en comptant le chauffeur. C'est à dire un transport par section. L'officier commandant la compagnie (en théorie, un capitaine) dispose d'une jeep P4, qui sert également pour la liaison.

Pour l'appui, chaque régiment comporte également une compagnie d'éclairage et de reconnaissance (CEA), qui regroupes les postes antichars et les autres appuis.

Chaque compagnie peut recevoir, pour les besoins particuliers d'une mission, un détachement provenant de la CEA : une équipe mortier, une équipe snipers (avec FR-F2 ou, plus récemment, fusil Hécate), une équipe antichar (postes ERYX)...

La France n'a pas engagé ses Leclerc (son MBT) au combat depuis la première guerre du golfe. Sur le terrain, l'ajout d'un poste ERYX ou d'une tourelle 20mm sur un VAB permet d'obtenir un véhicule d'appui suffisant pour les conflits asymétriques. A noter tout de même, il reste pas mal d'AMX-10 RC engagés en Afrique. Mais l'armement est largement sur-dimensionné pour ce type de conflit.

La CEA dispose également de jeep P4, parfois remplacées par des VBL, qui permettent théoriquement d'effectuer des missions de reconnaissance et de liaison, mais qui peuvent également apporter un soutien ponctuel lorsqu'elles sont armées (12,7 ou AT4 pour les VBL).

Voilà. En plus du sujet précédemment cité, j'espère avoir été complet.
http://fan2figs.blog4ever.com
http://atonui.over-blog.com

------------------------------------

"Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends"

stonewall
Messages : 239
Inscription : Mer Août 19, 2009 3:08 pm

Re: Armee francaise moderne: tactique d'infanterie

Message par stonewall » Jeu Août 18, 2011 10:58 am

selon ton niveau de jeu, je ne pense pas que l'artillerie et les blindés soient "jouables". Pas avant le niveau du bataillon au moins (et encore).

si tu joues des conflits potentiels de Guerre Froide, tu pourras aligner blindés et artillerie mais pour les conflits asymétriques, à part l'infanterie et le matériel des CEA, il n'y aura pas d'armes lourdes ou de véhicules autres que les transports armés. Reste donc les milan, eryx, mortiers


remarques et informations parfaitement juste de la part de "l'ancien"
un élément sur les équipe anti-snipers : un VAB avec canon de 20mm en tourelle, une équipe TP lourd (12,7mm), une équipe TP (FRF2), une équipe "recherche" avec famas. le principe est le même : la distance d'engagement : 20mm puis 12,7mm puis 7,62mm puis fusils d'assaut.

Avatar de l’utilisateur
Nobunaga
Messages : 37
Inscription : Mar Mai 03, 2011 12:15 pm

Re: Armee francaise moderne: tactique d'infanterie

Message par Nobunaga » Jeu Août 18, 2011 11:26 am

Ah bah cela m'apprendra a ne pas faire de recherche sur le forum d'abord! :oops:
Un grand grand merci pour les informations!

Nobunaga
« La vie est courte, le monde n'est qu'un rêve pour les oisifs;
Seul le sot craint la mort, car qu'y a t-il de vivant Qui Tôt ou tard ne meure ?
L'homme ne peut mourir qu'une fois; Que sa mort alors soit glorieuse.»

Répondre

Revenir vers « De la 1°GM à nos jours - Discussion générale »