L'infanterie vs la cavalerie

Modérateur : Staff Forum

Avatar de l’utilisateur
Jean le Corbeau
Messages : 1094
Inscription : Lun Mai 31, 2010 4:44 pm
Localisation : Ht Savoie

L'infanterie vs la cavalerie

Message par Jean le Corbeau » Sam Fév 19, 2011 9:49 pm

Question qui pique : Cette aprèm, nous avons fait une petite partie et un dilemme c'est posé à nous. Une ligne de fantassins britannique c'est trouvé chargé par de la grosse cavalerie française. Sentant leur dernière heure arrivé, les fiers soldats de sa majesté lâchèrent tout de même, pour l'honneur, une dernière salve et contre toute attente (et au plus grand soulagement des biffins en rouges), le cumule des pertes et la perte de l'officier français stoppa net la charge des bouffeurs de grenouilles (les rendant pour le coup "hésitant"). Enhardie par le miracle (et peut être aussi par le fait que le piper des highlanders n'était pas loin), j'entrepris donc de faire charger mes lignards histoire de montrer aux hommes du petit caporal que les anglais en avaient dans le froc.
Et là ... on c'est regardé en ce demandant : Est ce que ce qu'il est historiquement possible qu'un régiment d'infanterie charge à la baïonnette un régiment de cavalerie qui marque le pas ???
Si l'histoire se répète, c'est que la première fois, personne n'écoutait.
"Croa croa" fait le Corbeau.

Avatar de l’utilisateur
Korre
Messages : 554
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 6:56 pm
Localisation : Nantes

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par Korre » Dim Fév 20, 2011 11:00 am

Je poserai une question simple : Est-ce que tu avais envie de le faire ? :D

Avatar de l’utilisateur
Siaba
Moderateur
Messages : 4953
Inscription : Sam Avr 21, 2007 1:27 pm
Localisation : Albi (81)
Contact :

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par Siaba » Dim Fév 20, 2011 11:27 am

Est ce que ce qu'il est historiquement possible qu'un régiment d'infanterie charge à la baïonnette un régiment de cavalerie qui marque le pas ???
Ca me parait possible....ça c'est vu en guerre de 7 ans. Ceci dit, des cavaliers dont l'élan a été brisé par le tir vont peut être avoir tendance à partir au galop si ils sont chargés par de l'infanterie et ne seront jamais rattrapés par les fantassins. Donc, à la place du commandant du régiment d'infanterie, j'aurais plutôt balancé une deuxième salve. Ca me parait plus sûr :mrgreen:
When I go home, people ask me, "Hey Hoot, why do you do it, man? You some kind of war junkie?" I won't say a goddamn word. Why ? They won't understand why we do it. They won't understand it's about the men next to you... and that's it.

Avatar de l’utilisateur
Jean le Corbeau
Messages : 1094
Inscription : Lun Mai 31, 2010 4:44 pm
Localisation : Ht Savoie

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par Jean le Corbeau » Dim Fév 20, 2011 11:44 am

Korre a écrit :Je poserai une question simple : Est-ce que tu avais envie de le faire ? :D
Carrement !
Siaba a écrit :Ca me parait possible....ça c'est vu en guerre de 7 ans. Ceci dit, des cavaliers dont l'élan a été brisé par le tir vont peut être avoir tendance à partir au galop si ils sont chargés par de l'infanterie et ne seront jamais rattrapés par les fantassins. Donc, à la place du commandant du régiment d'infanterie, j'aurais plutôt balancé une deuxième salve. Ca me parait plus sûr :mrgreen:
Le fait que j'ai lancer mon infanterie en avant était aussi motivé parce que c'était le dernier tour et que mes objectifs était de repousser à tout prit l'armée française (chose qui vous seront exposé dans un futur rapport de bataille)
Si l'histoire se répète, c'est que la première fois, personne n'écoutait.
"Croa croa" fait le Corbeau.

Avatar de l’utilisateur
Stéphane
Donateur
Messages : 3053
Inscription : Sam Juil 16, 2005 1:33 pm
Localisation : Limoges et Toulouse (FRANCE)
Contact :

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par Stéphane » Dim Fév 20, 2011 1:27 pm

Jean le Corbeau a écrit :Et là ... on c'est regardé en ce demandant : Est ce que ce qu'il est historiquement possible qu'un régiment d'infanterie charge à la baïonnette un régiment de cavalerie qui marque le pas ???
A Minden, quelques décennies plus tôt, tout le centre anglo-hanovriens a chargé les régiments de cavalerie française sans plus de soucis que cela ce qui leur octroya la victoire.

Avatar de l’utilisateur
Siaba
Moderateur
Messages : 4953
Inscription : Sam Avr 21, 2007 1:27 pm
Localisation : Albi (81)
Contact :

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par Siaba » Dim Fév 20, 2011 3:17 pm

C'est à ça que je faisais allusion. Merci, Stéphane :)
Le fait que j'ai lancer mon infanterie en avant était aussi motivé parce que c'était le dernier tour et que mes objectifs était de repousser à tout prit l'armée française (chose qui vous seront exposé dans un futur rapport de bataille)
En même temps, dans la réalité, cette notion de "dernier tour de jeu" passe plutôt inaperçue. Sur nos table par contre, ça conduit à pas mal de comportements aberrants :wink:
When I go home, people ask me, "Hey Hoot, why do you do it, man? You some kind of war junkie?" I won't say a goddamn word. Why ? They won't understand why we do it. They won't understand it's about the men next to you... and that's it.

Avatar de l’utilisateur
Kem
Donateur
Messages : 429
Inscription : Jeu Sep 28, 2006 2:58 pm
Localisation : Nissa

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par Kem » Dim Fév 20, 2011 6:40 pm

Perso ça ne me choc pas. Tout dépend aussi de la distance. Ils viennet de fusiller les cavaliers et de les rendre hésitant, ça peut leur donner envie s'ils ne sont pas trop loin, de les charger pour les mettre ne fuite ou les tuer. L'adrénaline du combat peut faire changer beaucoup de choses.

Avatar de l’utilisateur
fabrice le grognard
Messages : 514
Inscription : Dim Jan 11, 2009 5:51 pm
Localisation : Belgique
Contact :

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par fabrice le grognard » Dim Fév 20, 2011 6:48 pm

Je crois que cela c'est passé pendant la campagne de 1813 lors de la libération de l'Allemagne lorsque des unités de Landwhers ont chargés de la cavalerie.J'avais lu cela dans un bouquin, mais je ne sais plus lequel . :roll: :oops:
Waterloo! Hommages à tous ces IMMORTELS qui combattirent pendant la Campagne de Belgique en 1815!
http://waterloo-miniatures.over-blog.com/

figur_histo
Donateur
Messages : 47
Inscription : Jeu Oct 21, 2010 1:00 am

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par figur_histo » Dim Fév 20, 2011 7:01 pm

Ça n'est pas impossible mais hautement improbable. C'est le découpage du jeu en tour de jeu et en phase qui amène à ce genre de situation. Dans la réalité que se passe t'il vraiment ? Un escadron de cavalerie dont l'élan lors d'une charge à été brisé s'arrête t'il vraiment simplement sur place sans rien faire, attendant de recevoir le coup de grâce ? Alors qu'il lui suffit de tourner bride, de s'éloigner pour se reformer, hors d'atteinte des tirs d'arme légère et encore plus de toutes ces mortelles baïonnettes ? Les règles de charge sont bien souvent celles qui représentent le moins bien la réalité dans une règle.

BMasson
Messages : 171
Inscription : Dim Nov 11, 2007 9:54 am

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par BMasson » Lun Fév 28, 2011 4:11 pm

l'infanterie chargeant la cavalerie, ça ne s'est réellement fait à ma connaissance qu'à une occasion, en 1812

un régiment de cuirassiers Français était menaçant pour le dispositif Russe, le général Russe a décidé d'envoyer un bataillon de grenadiers les charger...

bilan, la moitié des grenadiers au tapis, pertes insignifiantes pour le régiment Français qui s'est déplacé....

Il n'y a jamais d'attaque d'infanterie à la baïonnette sur une unité de cavalerie, car la charge disjoint les rangs d'infanterie, et donc la cavalerie peut facilement bousculer ladite infanterie en s'infiltrant dans ses rangs. De plus, une telle attaque interdit le feu (il faut s'arrêter pour ça, et le rechargement est impossible), qui est la seule défense efficace contre la cavalerie. Si jamais la chose se présentait (terrain vraiment trop coupé pour la cavalerie, chevaux fourbus), la cavalerie n'aurait aucun mal à s'éloigner hors de portée sans que l'infanterie puisse la rattraper

bref, c'est complètement suicidaire

l'infanterie, par contre, si elle garde sa cohésion, peut parfaitement s'avancer face à la cavalerie, et forcer cette dernière à la fuite par ses feux.

Avatar de l’utilisateur
helmut
Donateur
Messages : 93
Inscription : Dim Sep 12, 2010 7:51 pm

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par helmut » Jeu Juil 18, 2013 11:22 am

BMasson a écrit :
l'infanterie, par contre, si elle garde sa cohésion, peut parfaitement s'avancer face à la cavalerie, et forcer cette dernière à la fuite par ses feux.

tout a fait d'accord avec ca, même a minden, je pense plus que les fantassin se sont approchés pour fusiller a bout portant, plus qu'ils n'ont charger.

ayant fais 2 fois le 14 juillet, je peut vous dire que la garde républicaine a cheval, pourtant amicale, est suffisament impressionante pour qu'on n'est pas envie de l'approcher.
Ne pas faire le jour le même ce que l'on peut faire faire à d'autre le lendemain...

Avatar de l’utilisateur
Siaba
Moderateur
Messages : 4953
Inscription : Sam Avr 21, 2007 1:27 pm
Localisation : Albi (81)
Contact :

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par Siaba » Jeu Juil 18, 2013 4:54 pm

BMasson a écrit : Il n'y a jamais d'attaque d'infanterie à la baïonnette sur une unité de cavalerie, car la charge disjoint les rangs d'infanterie, et donc la cavalerie peut facilement bousculer ladite infanterie en s'infiltrant dans ses rangs.
Je suis loin d'être un spécialiste de l'Empire mais en Sécession (ou les manuels militaires sont français), la charge se fait épaule contre épaule en prenant un pas rapide avec la baionette à 90° et en hurlant comme des porcs (bon, ça, c'est pas dans le manuel). J'ai tendance à croire que les charges où tout le monde se disperse et cours n'ont lieu que dans les films, surtout si on prends en compte l'obsession qu'on les officiers de garder le contrôle sur les hommes au combat....
Et si on regarde des illustrations de cette charge à Minden, c'est bien un mur de baionettes qui s'avance rapidement sur les cavaliers. Là, je crois que le cavalier, quelle que soit sa bravoure dépend de sa monture qui instinctivement fuit ce danger...un cheval peut être impressionnant, il n'ira pas de lui-même se jeter sur une menace d'où l'efficacité du carré d'infanterie.
When I go home, people ask me, "Hey Hoot, why do you do it, man? You some kind of war junkie?" I won't say a goddamn word. Why ? They won't understand why we do it. They won't understand it's about the men next to you... and that's it.

Avatar de l’utilisateur
Adj_Rohan
Donateur
Messages : 465
Inscription : Mer Jan 25, 2012 11:32 pm
Localisation : Cergy

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par Adj_Rohan » Ven Juil 19, 2013 11:25 am

Sans etre non plus un spécialiste, une fois la charge de cavalerie brisée, sous l'effet de l'adrénaline je pense que des fantassins peuvent charger, mais uniquement avec comme effet de voir les cavaliers tourner brides. Et au bout de quelques metres leur "charge héroique" doit prendre fin

Comme le rappel souvent Thierry, les combats au corps à corps n'etaient pas si fréquents c'etait surtout des tests de moral entre deux troupes.
"Que la stratégie soit belle est un fait, mais n’oubliez pas de regarder le résultat."
Winston Churchill

patrice kedzia
Messages : 279
Inscription : Dim Juin 19, 2005 1:18 pm
Localisation : lyon
Contact :

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par patrice kedzia » Ven Juil 19, 2013 2:48 pm

Jomini a écrit la cavalerie prend le terrain mais ne le garde pas, une troupe d'infanterie peut donc entreprendre d'aller au contact d'une unité de cavalerie, je pense que charger n'est pas nécessaire, s'avancer en croisant les baionettes étant sufisant, de plus si l'infanterie s'arrête à 30 pas et fait mine de livrer ou livre un feu, la cavalerie ne peut que rallier, et laisser le terrain.
Rappelons qu'en théorie une unité de cavalerie ne charge pas une unité d'infanterie de pied ferme non entamée. Le jeu étant ce qu'il est, si l'unité d'infanterie veut charger, elle peut le faire si ses ordres lui permettent et si son moral l'autorise . Pour ma part il y a effectivement quelques exemples de charge d'infanterie sur de la cavalerie, mais ces faits demeurent marginaux, pour moi l'infanterie peut venir au contact de la cavalerie, mais elle ne charge pas. Car imaginons que la cavalerie prenne l'initiative, et contacte l'infanterie désunie par une charge, le résultat du jeu en vaut-il la chandelle?

J.-Ph. IMBACH
Donateur
Messages : 658
Inscription : Dim Juil 24, 2005 5:26 pm
Localisation : Villeurbanne

Re: L'infanterie vs la cavalerie

Message par J.-Ph. IMBACH » Ven Juil 19, 2013 9:52 pm

Jean le Corbeau a écrit :[...] les fiers soldats de sa majesté lâchèrent tout de même, pour l'honneur, une dernière salve [...]
... salve qui déclenche un nuage de fumée grise qui masque la vue : puisqu'elle ne vient pas au contact, les soldats en déduisent que la cavalerie s'est arrêtée ou s'est retirée. De toute façon, il est fort probable qu'ils ne seront pas assez fous pour charger de la cavalerie, fusse-t-elle à l'arrêt, c'est trop risqué/dangereux...

Bref, comme indiqué précédemment, une charge d'infanterie sur de la cavalerie est théoriquement possible et en pratique hautement improbable. C'est un peu comme faire une règle pour les tirs de mousquetons de cavalerie lors des batailles rangées...

A+

JPi

Répondre

Revenir vers « Révolution et Empire - Discussion générale »