Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Modérateur : Staff Forum

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Messages : 3709
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Thierry Melchior » Jeu Fév 13, 2020 11:22 am

Dans le sujet « Pompons infanterie de ligne » je citais une de mes interventions extraite de Napofig :
Thierry Melchior a écrit :Réflexion sur la fidélité des couleurs des tableaux et autres images d'époque : J’en veux pour preuve le « Manuscrit du canonnier Hahlo », la version de 1973 par le grand historien Monsieur René Forthoffer (dont je salue ici la mémoire, même si certain se permettent de le critiquer), que j’ai pu me procurer d’une manière « non conventionnelle ».

Au passage, je vous livre un extrait de la préface de Monsieur R. Forthoffer :
« ... Les couleurs ont beaucoup souffert du temps :
des rouges ont terni, bruni, jauni,
des blancs ont noirci,
des verts ont bleui
et des bleus ont verdi ;
ceci peut expliquer, en partie, les diverses « variantes » que l’on trouve sur des copies. ... »
plus loin quand il parle d’une des copies calquées sur l’original :
« ... et par son coloris assez approximatif, le coloriste ayant été abusé par la décomposition chimique des couleurs. ... »
Il faut savoir que Monsieur Roger Forthoffer avait une grande connaissance des pigments et de leur oxydation au fil du temps ! …

C’est pour ça que je n’aime pas débattre de la couleur exacte de telle ou telle pièce d’uniforme, car en plus des différences de teinte que l’on observait à l’époque, encore plus qu’aujourd’hui, suivant le bain (avez-vous déjà acheté du papier peint ?), il y a ces problèmes d’oxydation des pigments sur les documents d’époque !
J'y ajoute aujourd'hui un petit complément trouvé sur le forum de la SEHRI donné ICI par Rigodon d'Honneur :
On notera que cette aquarelle souffre de la « maladie de Benigni » : les pigments verts ont viré au bleu… d'où le dolman qui semble bleu… « défaut » d'énormément d'aquarelles de Benigni qui ont très mal vieillies au niveau des coloris des verts.
Vous voilà prévenus ! 8)
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

Avatar de l’utilisateur
Apa
Donateur
Messages : 912
Inscription : Jeu Oct 23, 2008 12:56 am
Localisation : Clermont-Ferrand
Contact :

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Apa » Ven Fév 14, 2020 1:00 pm

C’est vrai qu’on pourrait en dire long sur les teintes.
Par exemple que les uniformes blancs des Autrichiens (ou de n’importe quelle nation portant du blanc), ne sont pas blancs mais d’un blanc cassé/crème tirant sur le gris ou le beige.
Ou que le noir des shakos et des tricornes et bicornes un tant soit peu portés ne sont plus « noir » mais plutôt d’un gris très foncé avec des nuances de marron/vert (regardez à quoi ressemblent une ceinture ou des chaussures portées pendant qqs temps).

Sans oublier la lettre de Ledru datant de 1802 qui dit que les habits bleus de l’infanterie sont de si mauvaise qualité qu’au bout d’un mois, il n’y en a plus un de la même teinte que l’autre. Ils virent au gris, au vert, au rouge même, d’après lui.

Et ne parlons pas des tenues en campagne, couvertes de boue, de poussière, etc.

Bon mais on peut toujours objecter que ce type de nuances ne se voient pas sur des figurines au 15mm, voire plus petites :D

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Messages : 3709
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Thierry Melchior » Dim Fév 16, 2020 11:01 am

Tout à fait Franck. :)
Toi, tu fréquentes le forum napoléonien de TMP ! :wink:

Les lecteurs intéressés liront avec profit le texte en encart sur cette page et celui en lien sur le bouton bleu (« Teinture naturelle et uniformes », en anglais). 8)
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

Avatar de l’utilisateur
Apa
Donateur
Messages : 912
Inscription : Jeu Oct 23, 2008 12:56 am
Localisation : Clermont-Ferrand
Contact :

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Apa » Mar Fév 18, 2020 8:12 pm

hello Thierry,

en fait je ne vais pas très souvent sur TMP. Et quand j'y passe, je survole assez rapidement. Tu pensais à une discussion en particulier ?

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Messages : 3709
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Thierry Melchior » Mar Fév 18, 2020 9:18 pm

Je pensais que tu avais lu la discussion sur TMP que j'ai traduite sur la page de mon site et où j'ai trouvé le lien que j'ai mis avec le bouton bleu sur la même page, car ils correspondent pleinement à ce que tu as dit pour l'uniforme blanc qui n'est pas blanc ! :wink:
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Messages : 3709
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Thierry Melchior » Mer Mai 06, 2020 1:24 pm

En ces temps de confinement revenons à nos moutons ! :wink:
———

J'avais loupé une critique intéressante dans la première page du sujet concernant le 5e Hussard.
Premier message citant Paul Lindsay DAWSON
Et, en dessous, deuxième message de Jérôme C. qui démolit P. L. D. !

Donc, si vous cherchez l'exactitude historique des uniformes français faites confiance aux… Français !
Comme la SEHRI ou Frédéric Berjaud ou encore Diégo Mané et son équipe ! 8)
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

Avatar de l’utilisateur
CUSTODES
Moderateur
Messages : 3409
Inscription : Ven Fév 23, 2007 9:51 am
Localisation : NANTERRE

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par CUSTODES » Jeu Mai 07, 2020 7:12 am

Bon ben du coup, avec mes manteaux verts, je suis dans les clous :mrgreen: :lol: :lol: :lol:
Président tyranique du Club de la Garde Républicaine à Nanterre

Et,
Admin despotique du http://new-wab.forumactif.org/

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Messages : 3709
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Thierry Melchior » Jeu Mai 07, 2020 11:39 am

:wink:
C'est notre private joke maintenant ! :D

Mais en cherchant on peut trouver les vraies couleurs ! 8)
Comme celle des capotes en drap gris pour l'artillerie de Berg et celles des lanciers de Berg :
- drap vert foncé ;
- drap amaranthe (sic) (il y a deux nuances, j'ignore pourquoi) ;
- drap gris.
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

LECHEVALIER
Messages : 140
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par LECHEVALIER » Jeu Mai 07, 2020 6:05 pm

En réponse à une question de BLANCHONNET Fréd, en date du 3 mai dernier, concernant la couleur distinctive des chevau-légers de Berg, j'ai fait un rapide historique de cette unité et des trois formations qui portèrent ce nom. Je crois que l'existence de deux nuances de cette même couleur réside dans l'existence simultanément de deux régiments géographiquement très éloignés et dont le renouvellement des tenues était tributaire de l'approvisionnement local.

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Messages : 3709
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Thierry Melchior » Jeu Mai 07, 2020 6:33 pm

C'est possible… :|

Oui, j'ai vu, beau résumé de la cavalerie de Berg. 8)
Pour ma part j'avais trop de documentation dont le livret de Monsieur Rawkins (Berg 1806-1813) à résumer (et puis Monsieur Blanchonnet avait posé sa question sur un autre forum dont les participants sont également très pointus).

Autre hypothèse :
Le document est daté de 1812, je présume qu'il correspond au marché passé avant la campagne de Russie pour le régiment qui allait y participer.
Les textures des deux échantillons de tissu amaranthe semblent différentes ?
Deux pièces de vêtement ?
Un vêtement dans un tissu et les distinctives dans un autre ?
Bon, de toute façon, ce sont deux nuances à peine différente de la couleur amaranthe. 8)
———

Après on peut les faire rose « fin de campagne » si on veut, n'est-ce pas Custode ! :mrgreen: :wink:
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

LECHEVALIER
Messages : 140
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par LECHEVALIER » Jeu Mai 07, 2020 7:06 pm

Autre hypothèse: la différence de texture que vous notez vous-même ne correspondrait-elle pas aux tenues des officiers et de la troupe dont on sait qu'elles n'étaient pas de la même qualité ni de la même étoffe ?

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Messages : 3709
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Thierry Melchior » Jeu Mai 07, 2020 7:55 pm

Une hypothèse intéressante ! 8)

Je sais que les officiers français payaient eux-mêmes leurs uniformes qu'ils se faisaient faire sur mesure dans des tissus de meilleure qualité que ceux du marché passé par leur régiment.
Qu'en était-il pour les officiers du régiment de Berg ?
Étaient-ce des Français ou des Bergeois ?
Je l'ignore… :|

Encore un secret d'histoire ! :wink:
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

LECHEVALIER
Messages : 140
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par LECHEVALIER » Ven Mai 08, 2020 9:32 am

Le général Damas, officier distingué, ancien ami de Kléber et de Moreau, un disgracié de l'armée du Rhin, que Napoléon voulait bien oublier à Düsseldorf devait être le chef du contingent bergois. Le colonel Michel Greither avait le commandement de l'infanterie. Le général Marx était chargé de la cavalerie. Le commandement en fut donné plus tard au général Travers.

L'infanterie était organisée en quatre régiments à deux bataillons sur le modèle français. L'artillerie rassemblait une batterie à pied et une batterie à cheval, une compagnie de sapeurs-mineurs et une compagnie du train. La cavalerie regroupait les deux régiments de chevau-légers-lanciers.

La proportion des officiers allemands était très grande ; on trouvait 148 officiers allemands à la première brigade pour 39 français ; et 108 officiers allemands et 48 français dans la brigade de lanciers. En ce qui concerne l'artillerie on ne put malgré tout se contenter de sous-officiers d'infanterie qu'on avait essayé de dresser à ce nouveau service. Force fut de demander à Napoléon de céder quelques officiers français qui passèrent en commission dans le contingent bergois.

Extrait de La Confédération de Rhin P.89 par Jean Angelelli et Alain Pigeard aux Editions Quatuor

LECHEVALIER
Messages : 140
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par LECHEVALIER » Ven Mai 08, 2020 1:48 pm

Il semble donc que la proportion d'allemands parmi les officiers du grand duché était des trois quart dans l'infanterie et des deux tiers dans la cavalerie mais ces chiffres ont pu varier puisque l'attrition conduisit à renouveler deux à trois fois le cadre des divers régiments bergois.

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Messages : 3709
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Réflexion sur la fidélité des couleurs…

Message par Thierry Melchior » Ven Mai 08, 2020 3:15 pm

Merci pour ces données. :)
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

Répondre

Revenir vers « Révolution et Empire - Documentation et liens internet »