Guidon-Etendard

Modérateur : Staff Forum

Bernard
Messages : 36
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Guidon-Etendard

Messagepar Bernard » Sam Oct 28, 2017 10:02 am

Bonjour à tous
Pour ma reconstitution de Wagram 1809.
Je n'arrive pas à comprendre quels régiments de cavalerie française étaient avec un guidon et quels autres avec un étendard.
Y-a t-il une règle d'attribution de ces aigles aux régiment de cavalerie?
Quelqu'un pour éclairer ma lanterne?
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 42
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Guidon-Etendard

Messagepar LECHEVALIER » Dim Oct 29, 2017 9:30 am

Le décret du 21 messidor an XII (10 juillet 1804) attribue des guidons aux dragons et aux chasseurs à cheval ainsi qu'à l'artillerie à cheval, le train d'artillerie, le train des équipages et la gendarmerie à raison d'un emblème par escadron. Les autres régiments de cavalerie (cuirassiers, carabiniers et hussards) reçoivent un étendard à raison d'un emblème par escadron. Ces emblèmesd u modèle 1804 sont tous surmontés d'une aigle.
A noter que l'escadron de mamelouk rattaché administrativement au régiment de chasseurs à cheval de la garde est lui aussi doté d'un guidon surmonté d'une aigle.

Le décret du 25 décembre 1811 dispose dans son article 7:que les régiments ne disposeront plus que d'une seule aigle.
L'article 8 précise que l'étendard attaché aux aigle sera changé lorsqu'il sera usé par le temps et au plus tôt tous les deux ans par l'envoi au corps d'un nouvel étendard dont la description correspond au modèle 1812 (portant donc sur le revers le nom des batailles).
L'article 11 restreint l'attribution d'une aigle aux régiments de cavalerie ayant plus de quatre escadron et précise que celui-ci sera porté au premier escadron.
L'article 13 ordonne enfin que les régiments qui ont plus d'une aigle doivent les renvoyer sans délai au ministre de la Guerre.
On peut donc en déduire qu'à compter de 1813 les régiments de cavalerie sont tous dotés d'un unique étendard modèle 1812. Précisons enfin que de 1804 à 1812 les emblèmes sont sans cravate.

En résumé:
Sous l'empire, à partir de 1804 les dragons et les chasseurs sont dotés d'un guidon, les autres régiments de cavalerie disposent d'un étendard: à raison d'un emblème par escadron. A partir de 1813 les régiments ne disposent plus que d'un étendard par corps.

Bernard
Messages : 36
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Guidon-Etendard

Messagepar Bernard » Dim Oct 29, 2017 11:35 am

Suuuuuuper!
Merci beaucoup.
Je vais de ce pas intervertir quelques guidons avec quelques étendards et inversement sur mes régiments de cavalerie.
Vive l'Empereur!
Être et durer!

Bernard
Messages : 36
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Guidon-Etendard

Messagepar Bernard » Lun Oct 30, 2017 8:06 am

J'ai trouvé beaucoup de contre exemple au règlement officiel que tu m'as fourni.
Mais je suppose que c'est "normal", il y a le règlement de Paris et la réalité du terrain...
Encore merci.
Être et durer!

Bernard
Messages : 36
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Guidon-Etendard

Messagepar Bernard » Ven Nov 10, 2017 9:25 am

Ci-joint le décret du 21 messidor an XII (10 juillet 1804)
Image
Image
Il n'est pas indiqué à qui on donne les étendards ou les guidons.
Culture personnelle?
Néanmoins je garde ta répartition de ces aigles qui me plaît bien.
Cordialement
Bernard
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 42
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Guidon-Etendard

Messagepar LECHEVALIER » Sam Nov 11, 2017 12:03 am

Culture personnelle ? Pas tout à fait

J'ai successivement été affecté au 18° puis au 6° Dragons. Comme un certain Henri Beyle j'ai servi dans ce dernier régiment en qualité de sous-lieutenant. Je ne garde pourtant de ce charmant camarade qu'un lointain souvenir. Peut-être parce que nous nous sommes croisés à deux siècles d'intervalle. Je crois pourtant me rappeler qu'il écrivait sous un pseudonyme : Stendhal peut-être ?

Plus sérieusement je me suis appuyé sur l'ouvrage monumental (991 pages) d'Alain Pigeard intitulé « l'armée napoléonienne » paru aux Editions Curandera. Pages 514 et 515. A la suite de l'article 18 du texte du décret l'auteur précise en commentaire l'attribution des étendards et des guidons. Je crois pouvoir lui faire confiance eu égard à sa compétence mais surtout à l'honnêteté intellectuelle dont il fit preuve autrefois en reconnaissant s'être trompé au sujet des officiers d'ordonnance dont il porte pourtant la tenue lors de reconstitutions. De la part d'un historien la chose est assez rare pour être saluée.
Mon matériel informatique ne me permet pas de lire votre fichier et je ne suis pas parvenu à retrouver le texte intégral sur internet qui à cette date ne fait mention que de la nomination au poste de procureur général de la haute-cour impériale de Regnaud de Saint Jean d'Angely.
Si vous pouviez m'indiquer où trouver ce texte je serai intéressé à poursuivre cette étude car Pigeard ne mentionne que l'article 18 du décret.

Pour nourrir notre réflexion je note s'agissant de la différence d'emblèmes qu'elle ne concerne pour la cavalerie que ces deux subdivisions d'arme à savoir les dragons et les chasseurs à cheval. Je crois qu'il faut chercher dans la genèse de ses corps l'explication de cette particularité. Vous savez déjà que les dragons n'étaient à l'origine que des fantassins portés et figurèrent longtemps dans l'ordre de bataille sur les rôles de l'infanterie. Concernant les chasseurs leur création est plus récente et remontent à l'exploit du Chevalier de Fisher durant la guerre de succession d'Autriche. A leur création ils formaient des unités regroupant des cavaliers et des fantassins tel les arquebusiers de Grassin et les « fusilliers » de la Morlières. L'histoire chaotique des unités de chasseurs à cheval les verra successivement former des corps mixtes tantôt avec des chasseurs à pied tantôt avec des Dragons. En 1779 les six régiments de chasseurs à cheval existant sont placés à la suite des dragons. En 1784 chaque régiment est rejoint par un bataillon de chasseurs. Il faudra attendre 1788, la veille de la révolution pour que la scission s'opère entre les chasseurs à pied et les chasseurs à cheval et qu'ils soient regroupés dans des régiments distincts. Au même moment six régiments de dragons sont par ailleurs convertis en chasseurs à cheval et prennent les six premiers numéros dans l'arme des chasseurs.
Sur le plan uniformologique la proximité est tout aussi frappant si l'on considère l'ordonnance de 1779 qui dote les chasseurs à cheval d'un uniforme semblable en tout point à celui des dragons. En 1786 les régiments de chasseurs à cheval conserve le même habit que les dragons mais ils vont troquer leurs casques contre un chapeau. En 1788 les six régiments de dragons qui rejoignent les chasseurs portent déjà le même habit mais ils conservent pour un temps leur casque de dragon.
A la veille de la révolution l'histoire des chasseurs à cheval et celle des dragons semble déjà étroitement liée.

L'origine « batarde » que ces deux subdivisions d'arme au sein de la cavalerie n'expliquerait-elle pas cette différence de traitement concernant les emblèmes attribués ?
Si l'on considère que les autres troupes dotés d'un guidon et non d'un étendard sont l'artillerie à cheval, le train d'artillerie, le train des équipages et la gendarmerie. Ils s'agit bien là de troupes montées qui ne peuvent se revendiquer appartenir à la cavalerie.
L’hypothèse semble crédible mais vous avez raison en ce qu'elle ne peut résulter de la seule application de décret du 21 messidor an XII (10 juillet 1804) dans la mesure où l'arme du train ne sera créée par Napoléon que le 26 mars 1807 à son quartier général d'Osterode.

Bernard
Messages : 36
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Guidon-Etendard

Messagepar Bernard » Sam Nov 11, 2017 7:29 am

C'est vrai qu'on voit rien! Autant pour moi.
https://books.google.fr/books?id=hhREAA ... ii&f=false
Pages 589 à 591
Merci pour tes très intéressantes réponses.
J'adore les petites histoires dans la grande Histoire.
Être et durer!

Bernard
Messages : 36
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Guidon-Etendard

Messagepar Bernard » Mar Déc 05, 2017 8:48 am

Je viens de comprendre pourquoi les dragons (et donc comme tu l'as si bien dit les chasseurs à cheval) avaient un guidon et pas un étendard.
-En 1678 quatorze régiments de dragons, appelés "Quatorze Vieux", alignaient 10000 hommes. Durant les sièges, assimilés aux grenadiers, ils obéissaient au Colonel-Général de l'Infanterie. D'autre part, en rase campagne, montés sur des petits chevaux, ils étaient employés pour l'escorte et l'"éclairage" et dépendaient alors de la Cavalerie. Composée de 20 à 60 hommes, la compagnie était dotée d'un guidon (De forme rectangulaire, une extrémité fixée à la hampe, l'autre découpée en demi-cercles convexes).
En effet simples auxiliaires de la Cavalerie, les dragons ne pouvaient prétendre à une enseigne attribuée aux "hommes d'armes", le guidon étant lui réservé aux auxiliaires.
Les uniformes du premier Empire, Dragons et guides du Cdt Bucquoy.
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 42
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Guidon-Etendard

Messagepar LECHEVALIER » Lun Déc 11, 2017 8:25 pm

Je n'avais pas poursuivi mes recherches, conscient que l'origine de l'attribution des guidons et étendards dataient de l'ancien régime car je ne possède pas la documentation idoine pour en parler. Je constate avec plaisir que vous êtes parvenu au terme de vos recherches de sorte que vous pouvez désormais attribuer à chacun de vos régiments l'emblème qui était le sien au moment de la bataille de Wagram. Ce que vous avez trouvé va dans le sens de l'hypothèse que j'avais formée s'agissant de ses deux subdivisions d'arme. Je suis toutefois un peu chafouin de n'avoir pas regardé dans l'ouvrage du Commandant Bucquoy avant que vous ne le fassiez vous-même. J'espère que nous auront le plaisir de découvrir quelques photos de vos réalisations sur le forum.


Revenir vers « Révolution et Empire - Documentation et liens internet »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité