Attention grenaaaaade !

Modérateur : Staff Forum

Avatar de l’utilisateur
Walktapus
Donateur
Messages : 1812
Inscription : Lun Juin 20, 2005 7:23 am
Localisation : 92 sud
Contact :

Attention grenaaaaade !

Message par Walktapus » Jeu Juil 19, 2007 11:44 am

Petit sujet sur les grenades. C'est surtout la première guerre mondiale (au sens large) qui m'intéresse, mais la question est plus large.

A quoi ça sert précisément ? Tuer ? Désorganiser ? Obliger à plonger ? Comment et quand l'utilise-t-on ? Pour quoi ? Ca se lance à quelle distance ? Ca fait quel dégât exactement ?

Quelle est la différence entre une grenade défensive et une grenade offensive pour toutes les questions ci-dessus ? Comment l'une et l'autre sont nées ?

Comment le modéliser dans un jeu au un pour un ?

Bref, si vous avez des réponses à ces questions, ou des liens/ouvrages/etc. je suis preneur :)
Denis

Avatar de l’utilisateur
belliludis
Messages : 380
Inscription : Mer Juil 20, 2005 9:15 am

Message par belliludis » Jeu Juil 19, 2007 12:26 pm

Souvenirs de service militaire :)

Premier point, contrairement à ce que l'on pourrait croire, la grenade défensive est plus meurtrière que la grenade offensive.

La grenade défensive produit beaucoup d'éclat avec sa coque à relief qui se fragmente à l'explosion, ce sont les éclats qui sont chargées de tuer, blesser l'adversaire. La zone d'effet de ses grenades peut aller jusqu'à 100 m. Couvrant une grande zone avec des effets terribles elle est plus efficace à l'extérieur, et est adaptée à la défense. Du fait de sa dangerosité il vaut mieux la lancer depuis un fort couvert pour ne pas se blesser soi même.

La coque de la grenade offensive est lisse, produisant moins d'éclat, mais une forte onde de choc, car elle contient plus d'explosif. C'est l'onde de choc qui est chargée de tuer, blesser ou désorienter l'adversaire, terriblement efficace dans les espaces clos. Elle peut donc s'utiliser très précisément et à assez courte portée lors d'un assaut sans avoir besoin d'un abri très conséquent. La zone d'effet de ses grenades est de 8-10 m.

Je n'ai fais qu'un exercice de lancer de grenades durant mon service militaire, avec des grenades défensives, sur des cibles situées à 15 m il me semble. Lancé effectué individuellement depuis une tranchée dans laquelle nous nous accroupissions, les autres appelés étant situés à l'abri derrière un mur de béton situé à plus d'une centaine de mètre. Précaution à la hauteur des risques. Pour l'anecdote, sur les 3 grenades que j'ai utilisées, une n'a jamais explosé, ce qui mit fin prématurément à l'exercice pour raison de sécurité. :?

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3231
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Message par Thierry Melchior » Jeu Juil 19, 2007 1:14 pm

Ah ! Mes 18 mois d'armée !

Belliludis a très bien répondu. :-)
La grenade défensive était lancée par les défenseurs de la tranchée et l'offensive par les attaquants.
Effectivement, la défensive était meurtrière et l'offensive agissait par son effet de souffle.
Pourquoi cette différence ?
Parce que si un ami était déjà parvenu dans la tranchée, il avait beaucoup moins de risque d'être tué par une grenade offensive « amie » !
S&B : règle microtactique pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum de mes règles
New ! Boutique

Avatar de l’utilisateur
Walktapus
Donateur
Messages : 1812
Inscription : Lun Juin 20, 2005 7:23 am
Localisation : 92 sud
Contact :

Message par Walktapus » Jeu Juil 19, 2007 3:16 pm

J'ai fait 12 mois dans l'armée de terre, mais je n'ai même pas touché un canif...

Le souffle est sensé avoir quel effet ? Renverser, choquer momentanément, blesser ? Un effet temporaire, le temps de prendre la position et mitrailler/baïonnetter/désarmer les défenseurs choqués, donc.

Parce que si un ami était déjà parvenu dans la tranchée, il avait beaucoup moins de risque d'être tué par une grenade offensive « amie » !


Et puis avec la défensive on est sensé être à couvert, alors qu'avec l'offensive on est plutôt à découvert, j'imagine...

Dans les deux cas, on dirait que ça s'utilise depuis ou vers un couvert.

Et avec un lance grenade ? On balance des grenades à fragmentation ?
Denis

Avatar de l’utilisateur
SgtPerry
Moderateur
Messages : 1894
Inscription : Dim Juin 19, 2005 8:40 pm
Localisation : Chatillon (92)
Contact :

Message par SgtPerry » Jeu Juil 19, 2007 4:27 pm

L'effet de souffle fait éclater les organes internes du corps humain. L'oreille et les tympans sont en général touchés, ce qui entraine une surdité augmentant le stress du combat. Si les adversaires sont debouts, le souffle va probablement les coucher.

Donc un assaut précédé de lancement de grenades donnent un avantage certains.

hyvron jean-Pierre
Messages : 571
Inscription : Sam Juil 30, 2005 6:17 pm
Localisation : Chaumont 52

Message par hyvron jean-Pierre » Jeu Juil 19, 2007 5:04 pm

Une grenade s'utilise toujours depuis un couvert qui te protége des effets de la grenade, car la zone d'effet est toujours supérieure à la distance du lancer. Elle peut être lancée vers un couvert, ou un découvert (en défense). Exemple type: tu es dans une rue et tu veux balancer ta grenade dans une maison: tu es à découvert si on te vise de la rue ou de la maison, mais tu es à couvert quand même des effets de ta grenade.

Avatar de l’utilisateur
Inf Kdt Von Gurten
Messages : 10
Inscription : Lun Sep 10, 2007 6:32 am
Localisation : Lausanne

Message par Inf Kdt Von Gurten » Mer Jan 30, 2008 3:37 pm

Moi j'ai testé la grenade qui aveugle le lanceur.

Pour ce faire il suffit de lancer votre grenade dans de l'eau boueuse. Même derrière mon muret bien à couvert, j'ai été recouvert et quand on est porteur de lunette et myope comme moi................... :shock:
Mirabelle appelle Eglantine, Mirabelle appelle Eglantine...

brian
Messages : 223
Inscription : Dim Juin 19, 2005 6:41 pm
Localisation : Châlons en Champagne

Message par brian » Mer Jan 30, 2008 6:40 pm

Un petit complément, une grenade défensive posséde un corps en fonte, préfragmenté, (comme cela à été dit), pour faciliter l'éclatement. Les éclats les plus gros peuvent atteindre une dizaine de mètres de distance, d'ou la nécessité de la lancer en étant abrité.

La grenade offensive est en tôle (beaucoup plus légère), sont efficacité réside dans la surpression, au moment de l'explosion. A découvert, sont effet est trés limité, ont est sonné, tout au plus assourdis. Par contre, sa détonation dans un local clos augmente ses effets, tympans éclatés, etc.. le personnel est forcément hors de combat, même en étant abrités.

Avatar de l’utilisateur
cruchot
Messages : 851
Inscription : Mar Août 28, 2007 1:57 pm
Localisation : normandie-Juno Beach

Message par cruchot » Mer Jan 30, 2008 11:31 pm

Autre petit complément, les M24 teutonnes (les presse-purées pour les intimes ou grenades à manche pour les autres) étaient des grenades offensives qui devenaient défensives en ajoutant un manchon à fragmentation. Une autre particularité de leur utilisation était la grappe de cinq à six têtes qui pouvait casser du char ou abrutir grave les troupes d'un bunker.
Elles servaient aussi de mines, les utilisations les plus sinistrement célèbres étaient :
- le minage des corps,
- le minage des vignes et vergers : tu cueilles la pomme et RV direct devant St Pierre.
- le minage des tableaux en Afrique et Italie. Ben Oui, un tableau de travers cela ne choque pas un trouffion mais un officier de sa gracieuse majesté par contre et le remettre droit était son dernier geste sur terre.

EDIT :
Concernant la 1ère GM, la grenade c'est l'arme du nettoyage de tranchée. Progression de virage à virage, à chaque nouveau virage, 2 à 3 grenades lancées de l'autre coté et après explosion un ou deux coups de lance-flamme ou arme automatique. Les récalcitrants sont achevés au pistolet.
"Il est tout aussi impossible de décrire une bataille que de décrire un bal" Wellington

Répondre

Revenir vers « De la 1°GM à nos jours - Histoire, organisation, ordres de bataille, uniformes et armements »