Comment les tirailleurs progressaient-ils ?

Modérateur : Staff Forum

julien
Donateur
Messages : 1024
Inscription : Ven Nov 02, 2007 9:24 am
Localisation : st etienne
Contact :

Re: Comment les tirailleurs progressaient-ils ?

Messagepar julien » Lun Sep 14, 2009 8:20 am

JJ a écrit :Un grand merci pour ces renseignements, Thierry et Julien :D Ce site est une mine d'infos. Un vrai bonheur :D
Je rajoute deux verres de jurançon sur la table si votre chemin passe un jour par le Béarn. 8)



avec plaisir :D :wink:
"-Mon général, restez à l'abri!!
-Il y a des circonstances ou la vie d'un général d'armée ne compte pas..."
général Hancock,gettysburg , attaque de pickett

http://xixesiecle.blogspot.com/

hyvron jean-Pierre
Messages : 571
Inscription : Sam Juil 30, 2005 6:17 pm
Localisation : Chaumont 52

Re: Comment les tirailleurs progressaient-ils ?

Messagepar hyvron jean-Pierre » Lun Sep 14, 2009 9:14 am

Bon, je vais mettre tout le monde d'accord :twisted: , les tirailleurs progressaient DISPERSES :!: Et PY c'est tout :mrgreen: bon OK je :arrow:
Les seuls généraux qu'on doive suivre au talon
sont les généraux des p'tits soldats de plomb
Brassens

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3202
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Comment les tirailleurs progressaient-ils ?

Messagepar Thierry Melchior » Mar Jan 17, 2017 3:04 pm

Pour compléter ce sujet.

Je ne me souviens pas si j'ai déjà posté ce lien sur le forum ?
Essai sur l'infanterie légère, par le général Duhesme.
C'est une de mes relectures actuelles dans le cadre de l'écriture de S&B II.

Quand on lit des livres ou des lettres écrits par des contemporains combattants on comprend mieux l'importance du « tiraillement », en effet, l'efficacité des « piquets », des « enfants perdus » et autres « armés à la légère », a été décuplée par l'amélioration des fusils.
Quand on lit dans ces documents (contemporains, donc) qu'un soldat pouvait tirer quatre à cinq fois par minute tout en visant, on comprend mieux l'évolution des techniques de combat et le développement continu de l'emploi des tirailleurs.
Quelques notes issues de ces lectures :
Le premier tir d'une unité en ordre serré est efficace (car les fusils sont chargés au calme avant la bataille) mais pas les suivants du fait de la fumée du premier tir, de plus les fusils étaient ensuite chargés précipitamment.
Le soldat en ordre serré tire droit devant lui, le front d'une unité subit donc moins de feu quand celle-ci est en colonne plutôt qu'en ligne.
Des tirailleurs soutenus peuvent faire reculer une unité en ordre serré affaiblie par leur feu (effectif et encadrement sont diminués).
Etc.

Je remets le lien vers la préface de l'ESSAI SUR LES MANŒUVRES DES VOLTIGEURS, préface écrite par le général Le Couturier.

Dans l'excellent site de la 22e demi-brigade d'infanterie de ligne (cliquer sur Tactique dans la colonne de gauche pour voir d'autres documents), on trouve :
Tiraillement dans l'Armée d'Italie commandé par le Général de Division Schérer à la fin de 1795
Tiraillement dans le combat de Dirschau le 23 février 1807
Tiraillement dans le 2e corps d'armée commandé par le lieutenant-général comte Reille en 1815
Tiraillement dans le 10e régiment d'infanterie légère…
Tiraillement dans le 1er corps d'armée commandé par le maréchal Davout en 1811
Déploiement d'un peloton en tirailleurs d'après l'instruction ci-dessus.
Image

Dans la plupart des états le déploiement couramment employé consistait à regrouper le troisième rang des pelotons pour former la ligne de tirailleurs.
Les Français envoyaient aussi un ou plusieurs pelotons entiers devant le ou les bataillons.
S&B : règle microtactique pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum de mes règles
New ! Boutique

Avatar de l’utilisateur
usinesmanu
Donateur
Messages : 1544
Inscription : Mar Avr 04, 2006 3:32 pm
Localisation : Saintes (17)
Contact :

Re: Comment les tirailleurs progressaient-ils ?

Messagepar usinesmanu » Mer Jan 18, 2017 10:59 am

Une petite photo pour illustrer ce que ça pouvait donner. Elle y est sur le site de Thierry si je ne m'abuse.

Image
« Un ennemi tué en temps de guerre, c’est un touriste de moins en temps de paix » (F.Raynaud)


Revenir vers « Révolution et Empire - Histoire, organisation, ordres de bataille, uniformes et armements »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité