Fusiliers de la garde westphalienne

Modérateur : Staff Forum

lordmoulinex
Messages : 11
Inscription : Dim Août 28, 2016 10:58 am
Localisation : Bas-Rhin

Fusiliers de la garde westphalienne

Message par lordmoulinex » Lun Oct 07, 2019 10:43 pm

Bonjour à tous, je commence la peinture de la 2ème brigade de la 2ème division de la Vieille Garde en 1813, dont fait parti le régiment de fusiliers de la garde westphalienne (réduit à 1 bataillon), mon problème est de savoir si les grenadiers de ligne (2ème et 4ème Rgt de ligne) incorporé pour remplacer les cies d'élites du Rgt parti reformer le régiment de grenadiers de la Garde ont gardé leurs tenues ou bien ont récupéré celles de leurs prédécesseurs. Vu le chaos de l'époque je pencherai pour la 1ere solution mais on ne sait jamais.
J'attends vos lumières, merci.

Lord

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3434
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Fusiliers de la garde westphalienne

Message par Thierry Melchior » Mar Oct 08, 2019 10:17 am

Bonjour Lord,

Pour ma part je n'ai jamais lu que les grenadiers du 2e et 4e régiments de Ligne westphaliens avaient été incorporés dans le régiment de Fusiliers de la Garde westphalienne ?
Quelle est ta source ?

Tu peux regarder cette PAGE de mon site j'y ai ajouté un extrait du livret de Rawkins pour toi. 8)
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

LECHEVALIER
Messages : 78
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Fusiliers de la garde westphalienne

Message par LECHEVALIER » Mar Oct 08, 2019 7:14 pm

"En 1813, Jérôme reconstitue ses régiments qui entrent en campagne en juillet.
Le 6° de ligne est maintenu vacant à cause du désastre de Wereja.
Le 1er est à Dantzig, les 4° et 5 à Kustrin, le 9° à Magdebourg, les 2° et 3° en Saxe.
Les compagnies de grenadiers des 2° et 3° de Ligne forment avec les grenadiers du régiment des Fusiliers de la Garde et une batterie d'artillerie le bataillon PASOR*, qui est rattaché à la garde impériale (div. CURIAL)."

La Confédération du Rhin p. 269 de Jean ANGELELLI et Alain PIGEARD aux éditions Quatuor.

*Le chef de bataillon PASOR issu du 2°Régiment d'infanterie de ligne Westphalien avait reçu la légion lorsqu'il servait comme capitaine au 3° de ligne Westphalien. Il est probable qu'il s'agisse d'un officier français au service du Roi de Westphalie.

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3434
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Fusiliers de la garde westphalienne

Message par Thierry Melchior » Mer Oct 09, 2019 10:41 am

Merci pour la source, mon cher ! :D
La Confédération du Rhin p. 269 de Jean ANGELELLI et Alain PIGEARD aux éditions Quatuor a écrit :« En 1813, Jérôme reconstitue ses régiments qui entrent en campagne en juillet.
Le 6e de ligne est maintenu vacant à cause du désastre de Wereja.
Le 1er est à Dantzig, les 4e et 5e à Kustrin, le 9e à Magdebourg, les 2e et 3e en Saxe.
Les compagnies de grenadiers des 2e et 3e de Ligne forment avec les grenadiers du régiment des Fusiliers de la Garde et une batterie d'artillerie le bataillon PASOR*, qui est rattaché à la garde impériale (div. CURIAL). »
Une info venant de Monsieur Lechevalier mérite que l'on se plonge dans sa bibliothèque, ce que j'ai fait. :wink:
Résultat de mes recherches :
— Les 2e et 3e régiments de Ligne westphaliens faisaient partis de la garnison de Dresde et ont donc été capturés à la chute de cette place forte.
— j'ai retrouvé dans mes classeurs un article du Carmet de La Sabretache n° 111-E 1er trimestre 1992, son titre complet est : « Le bataillon polonais de la deuxième division de la Veille Garde », auteurs : Andréï Nieuwazny et Jean-Jacques Pattyn.
Fort heureusement ces auteurs ont décrit par le détail la composition de cette deuxième division, j'ai scanné la page correspondante et l'ai placée sur la page Westphalie de mon site (cliquez sur l'image pour la voir en grand).
Effectivement, le bataillon de Fusiliers-Gardes westphaliens était composé des restes du régiment des Fusiliers de la Garde Westphalienne et de quatre compagnies de grenadiers des 2e et 3e de Ligne westphaliens.
La compagnie d'artillerie à pied westphalienne servira comme artillerie divisionnaire (elle n'est pas attachée au bataillon).

Monsieur Rawkins a fait un superbe travail mais je n'avais pas lu tout le livret, honte sur moi :oops:, (bon, parfois l'information est un peu dispersée).
At the beginning of October, at Napoléon’s direct instigation the grenadier companies of the 2 & 3 Linieninfanterieregimenten were brought together with the ‘men who can be trusted’ from the Garde-Füsilier-Regiment to form an adhoc ‘elite’ battalion and with Major Orges Fuβ-Artillerie-Kompagnie were assigned to the Old Guard Division
———

Pour en revenir à la question de Monsieur Lord voici le copier-coller afférent du livret de Monsieur Rawkins qui a quand même rassemblé beaucoup d'informations (son livret numérique n'est pas cher) !
The regiments re-raised in 1813 officially received the 1810 pattern coats with dark blue facings and regimental numbers on the buttons but in reality not all regiments were completely re-uniformed and appear to have been given which ever coats were being held in the depot warehouses. The 1st Regiment retained their 1807 uniforms virtually unchanged. The survivors from Russia were joined by 1,600 recruits and soldiers from depot companies in Westphalia and formed into the 1. & 2. Marschregimenter , provisional regiments, which became the new 4. & 5.Linieninfanterieregimenten and were dispatched on 12 February as part of the garrison at Küstrin where they remained until the fortress surrendered to the allies on 20 March 1814. Both regiments appear to have worn a mixture of the new 1810 uniform and coats from various depots of the contingent parts of the new units some of which had been remodelled and other still had the pre-1810 facing colours. Coats ‘re-modelled’ usually simply had the facings replaced with re-dyed dark blue which led to a wide variation in colour shades and a number of companies, if not whole battalions may have retained the round cuffs without cuff-flaps.
Initially the füsilier-kompagnien wore white shoulder-straps piped with the distinctive; these appear to have been bastion tipped for the most part except for the 4th and 6th Regiments who are both depicted as wearing round tipped shoulder- straps. Many variations occurred on the 1807 Spencer tunic and 1808 single breasted coat, the shoulder-straps could be white piped with the regimental distinctive, the reverse, or plain without piping either white or of the facing colour. The 1810 regulation uniform called for full fringed epaulettes of dark blue with white crescent and white edging to the strap, however, it is unknown how wide spread the issue of these expensive decorations was in 1811-1812 and bastion tipped white shoulder-straps with dark blue piping appear to have been re-introduced by 1813.
The fusilier turnbacks were decorated officially with a facing colour or white star, however variations did occur, turnbacks are sometimes depicted as being without decoration or sometimes simple diamond or eight pointed star motifs were used. The 1810 uniform which was identical for all regiments specified that the regimental number should appear in white on the turnbacks and the most common style appears to have been the regiment number on the leading turnback and an eight pointed star on the rear turnback.

The grenadier-kompagnien wore the traditional full fringed red epaulettes, sometimes also depicted as red with white crescents, and the turnback decorations were red grenades, white for the 8.Linieninfanterieregiment, prior to 1810 and white on the 1810 uniform with dark blue turnbacks.
Voilà, s'il manque quelque chose je reste à votre disposition Monsieur Lord, mais la consultation de mon site vous apportera sans doute des informations utiles (il faut juste être patient pour tout regarder) ! :wink:

Bonne peinture. :)
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

lordmoulinex
Messages : 11
Inscription : Dim Août 28, 2016 10:58 am
Localisation : Bas-Rhin

Re: Fusiliers de la garde westphalienne

Message par lordmoulinex » Mer Oct 09, 2019 1:24 pm

Bonjour, merci pour vos recherches et vos réponses. J 'avais trouvé cette info dans le livre de Nafziger sur l'armée de Westphalie et de Clèves-Berg.
Juste une phrase rien de plus et encore rien sur les grenadiers de ligne venu en renfort, en fait je l'ai lu mais je ne sais plus ou.... :?
Je retiendrais donc 2cies de grenadiers des 2ème et 3ème régiment de ligne en tenue classique, ça risque de faire jolie sur la table de jeu...
Merci encore.

Lord

Répondre

Revenir vers « Révolution et Empire - Histoire, organisation, ordres de bataille, uniformes et armements »