Couleur de dragonne

Modérateur : Staff Forum

lordmoulinex
Messages : 17
Inscription : Dim Août 28, 2016 10:58 am
Localisation : Bas-Rhin

Couleur de dragonne

Message par lordmoulinex » Lun Jan 27, 2020 10:24 am

Bonjour à tous et bonne année 2020.
Je commence la peinture de prussiens époque du Grand Fritz, et je me pose quelques questions au sujet des dragonnes.
Est-ce qu'il y a une couleur différente par compagnie, ou bien est-ce la même pour toutes hors compagnie de grenadiers ?
Et quelle est la couleur des dragonne du Freikorp N1 "le Noble" ? sur l'illustration de Knotel on dirait du blanc mais je voulais confirmation.
Merci à tous

Lordmoulinex

https://jeromefigurines.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
gboue
Donateur
Messages : 573
Inscription : Sam Août 06, 2005 3:01 pm
Localisation : Paris intra muros et Yonne

Re: Couleur de dragonne

Message par gboue » Lun Jan 27, 2020 8:43 pm

En ce qui concerne les dragonnes d’infanterie, elles semblent être différentes entre compagnies de mousquetaires et de grenadiers, toutes les dragonne se trouvent dans le tome "Die Infanterie regimenter Fridriech des Grossen " de Günter Dorn et Joachim Engelmann Dörfler éditeur, Pozun Pallas sd.
Il faut donc le numéro ou le nom du régiment pour trouver éventuellement la dragonne.
le tome sur les Freikorps n'existe pas à ma connaissance; une rapide recherche ici ne donne pas grand chose non plus
http://www.kronoskaf.com/syw/index.php? ... #Freikorps
désolé.

Gboue
"Mort aux cons!- vaste programme ! Charles de Gaulle"

lordmoulinex
Messages : 17
Inscription : Dim Août 28, 2016 10:58 am
Localisation : Bas-Rhin

Re: Couleur de dragonne

Message par lordmoulinex » Lun Jan 27, 2020 10:04 pm

Bonsoir.
J ai déjà ce livre et je voulais une confirmation de quelqu'un de plus qualifié que moi sur cette période.
Quant au freikorps une dragonne blanche sera très bien.
Merci pour la réponse.

Lord.

LECHEVALIER
Messages : 118
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Couleur de dragonne

Message par LECHEVALIER » Mar Jan 28, 2020 12:04 pm

A l'extrémité de la dragonne on trouve un « troddel » constitué d'un ruban, d'un coulisseau et d'un gland à frange. Normalement la couleur du gland devrait permettre de distinguer les bataillons les uns des autres et les coulisseaux, les compagnies au sein de chaque bataillon. Comme vous le supposez les « troddel » des compagnies de grenadiers sont différents de celui des compagnies de mousquetaires. Enfin il existe des « troddels" particuliers, souvent de couleur claire, propres à distinguer les sous-officiers de la troupe. Leurs couleurs renseignent sur l'origine géographique du régiment.

S'agissant de la période empire, qui m'est plus familière, André JOUINEAU a commis deux planches représentant respectivement les dragonnes des gardes à pied du Roi (I.R. 15) et des gardes à cheval du Roi. Les premières sont mono-colores tandis que les secondes sont bicolores. Autant dire que la correspondance entre les couleurs et les numéros de compagnie n’apparaît pas clairement. Je crains d'ailleurs que les couleurs identifiants les compagnies puissent être différentes d'un régiment à l'autre.

Quoi qu'il en soit les couleurs proposée par JOUINEAU pour l'I.R. 15 sont les suivantes
- Garde 1 coulisseau : blanc gland : blanc rayé de bleu foncé franges : blanches
- Garde 2 coulisseau : blanc gland : blanc rayé de orange franges : blanches
- Grenadier 1 coulisseau, gland et franges ; rouge vermillon
- Grenadier 2 coulisseau, gland et franges ; noir
- Mousquetaire 1 coulisseau, gland et franges ; blanc (compagnie du corps)
- Mousquetaire 2 coulisseau, gland et franges ; rouge brique
- Mousquetaire 3 coulisseau, gland et franges ; jonquille
- Mousquetaire 4 coulisseau, gland et franges ; mauve
- Mousquetaire 5 coulisseau, gland et franges ; rouge vermillon
- Mousquetaire 6 coulisseau, gland et franges ; bleu pale
- Mousquetaire 7 coulisseau, gland et franges ; violet
- Mousquetaire 8 coulisseau, gland et franges ; bleu moyen
- Mousquetaire 9 coulisseau, gland et franges ; vert
- Mousquetaire 10 coulisseau, gland et franges ; bleu foncé

Je pense qu'il faut comprendre que les gardes 1 et 2 correspondent aux sous-officiers des bataillons 1 et 2. Les bataillons sont à 5 compagnies de mousquetaires et une de grenadiers chacun, le régiment est donc au complet.

N'étant pas spécialiste de l'armée prussienne et moins encore de la période « frédériquienne » je ne me risquerai pas au delà de ces généralités et de l'exemple proposé ci-dessus.

En revanche, je vous propose un article extrait du « Journal d'un journaliste » intitulé Bruxelles sous la botte allemande datant de 1917 signé Charles Tytgat.

TYTGAT%20 Charles%20 BRUXELLES%20 SOUS%20LA%20BOTTE%20 ALLEMANDE

En fin d'article vous trouverez une représentation des « troddel » tels qu'ils étaient distribués au sein des régiments d'infanterie prussiens lors du premier conflit mondial. Vous trouverez également les liens correspondant aux tableaux et illustrations utilisées par l'auteur. Tout ceci devrait vous permettre de nourrir votre recherche et qui sait peut-être découvrir les couleurs des « troddels » du Freicorps Le Noble durant le règne de Frédéric-le-Grand.

S'agissant de ce dernier, j'ai trouvé cette illustration de Knotel,

https://www.google.com/search?rlz=1C1CH ... 653#imgrc=_

https://commons.wikimedia.org/wiki/File ... II,_37.jpg

La dragonne et le « troddel » des mousquetaires apparaît totalement blanche tandis que celle des chasseurs seraient entièrement vertes.

A moins que les « troddels » de couleurs distinguant les compagnies entre elles ne soient par encore en vigueur, la dragonne et son « troddel » entièrement blanc pourrait être :
- soit une simplification telle qu'on en trouve sur bien des planches d'uniformes
- soit une indication de la première compagnie appelé aussi « compagnie du corps »

Je ne pratique pas la langue de Goethe mais l'illustration et le commentaire qui l'accompagne s'il indique bien la présence au sein du corps franc d'un détachement de chasseurs dont la force doit être d'une compagnie, il ne fait pas explicitement mention de compagnies de grenadiers au sein des deux bataillons de mousquetaires. Les Freikorps en étaient-ils dotés ?

Répondre

Revenir vers « Renaissance et Ancien Régime - Histoire, organisation, ordres de bataille, uniformes et armements »