Tactiques des volontaires de hainaut, de flandres etc...

Modérateur : Staff Forum

Avatar de l’utilisateur
helmut
Donateur
Messages : 93
Inscription : Dim Sep 12, 2010 7:51 pm

Tactiques des volontaires de hainaut, de flandres etc...

Message par helmut » Ven Nov 04, 2016 1:08 pm

Bonjour à tous les pros de la période.

je me demande comment représenter les différents contingents de volontaires pour la guerre de 7 ans. En effet ceux ci ont au sein d'une même compagnie à la fois de l'infanterie et de la cavalerie.
mes troupes sont soclées pour 1 socle=1 bataillon ou 2 escadrons.

je me disait peut être 3 tirailleurs et un dragons à cheval...?

merci

Helmut
Ne pas faire le jour le même ce que l'on peut faire faire à d'autre le lendemain...

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3234
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Tactiques des volontaires de hainaut, de flandres etc...

Message par Thierry Melchior » Ven Nov 04, 2016 1:42 pm

Bonjour Helmut,

L'écartement entre les tirailleurs, c'est-à-dire les dimensions du socle de tes figurines à pied, dépend du terrain à tenir et de l'effectif employé.
Donc, si la règle que tu utilises n'est pas plus précise tu fais ce que tu veux.
Maintenant, si les Volontaires combattaient en tirailleurs ils se déplaçaient sûrement en ordre serré.
La cavalerie est là en soutien et est utilisée en ordre serré pour chasser les tirailleurs adverses, elle est donc soclée à part.
Après, tout dépend de l'échelle à laquelle tu joues…
Plus de renseignements ICI.

Bon soclage. 8)
S&B : règle microtactique pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum de mes règles
New ! Boutique

Avatar de l’utilisateur
gboue
Donateur
Messages : 496
Inscription : Sam Août 06, 2005 3:01 pm
Localisation : Paris intra muros et Yonne

Re: Tactiques des volontaires de hainaut, de flandres etc...

Message par gboue » Ven Nov 04, 2016 3:50 pm

Bonjour,

Je pense surtout que la présence de troupes légères sur un table de bataille rangée SYW n'est pas obligatoirement pertinente. :?

Mes sources sont la thèse de Sandrine Picaud Monnérat "la petite guerre au XVIIIème siècle" et Sapin Lignières "les troupes légères de l'ancien régime".
La fonction principale des troupes légères est "la petite guerre" et non pas la participation aux batailles rangées. C'est évident que les Grassin à Fontenoy font exception. :wink: Il ne faudrait surtout pas confondre, ce que semble faire mon grand ami Thierry :mrgreen:, piquets et tirailleurs et troupes légères. l'ordonnance de 1769 "régularise" les troupes légères mais est postérieure à la SYW sous l'influence de Guibert et des écrits de Frédéric II, qui dans sa rigueur prussienne veut tout réglementer.

Il est aussi évident que l'uniforme de ces troupes donne un "parfum" 18ème aux batailles.
Une solution serait de considérer toutes la cavalerie des volontaires comme des dragons, combattant uniquement à pied en tirailleurs de préférence dans des bâtis ou dans des bois, taillis ou autres coupures. Je ne crois pas non plus au déplacement en ordre serré de Thierry, ces troupes non réglées ne participant pas aux camps et revues des commissaires de guerre sur une base régulière, de plus le licenciement était la règle à la fin de chaque campagne pour une majorité des troupes légères.

Maintenant, tu peux faire ce qu'il te plait personne ne te le reprochera :mrgreen:

Gboue vieille perruque et vieille moustache
Keep Calm and trust Ganesh

Avatar de l’utilisateur
helmut
Donateur
Messages : 93
Inscription : Dim Sep 12, 2010 7:51 pm

Re: Tactiques des volontaires de hainaut, de flandres etc...

Message par helmut » Ven Nov 04, 2016 6:05 pm

Ben le problème se pose car je refait le coté Est de la bataille de Hastenbeck. et à cette bataille, l'attaque des 4 brigade de ligne (qui s'effectue dans les bois justement) est précédé d'un écran de troupes légères (volontaires du hainaut, de flandres et de l'armée) ainsi que de 12 compagnie de grenadiers (issues des 3 premières brigades de ligne)

2nd problème, je joue une règle ou un socle représente environ 500 hommes en ordres serré et 250 en ordre lache.

représenter cela par un socle de pietons et un de cavalerie les deux en ordre lache m'a bien effleuré l'esprit, mais il est dit partout que les dragons faisaient partie intégrante des compagnies, et je vois mal le colonel éclater toutes ses compagnies...

2éme solution, représenter cela par 2 socles de pietons pour chaque bataillon en considérant que les dragons combattaient à pieds.

qu'en pensez vous?
Ne pas faire le jour le même ce que l'on peut faire faire à d'autre le lendemain...

Avatar de l’utilisateur
gboue
Donateur
Messages : 496
Inscription : Sam Août 06, 2005 3:01 pm
Localisation : Paris intra muros et Yonne

Re: Tactiques des volontaires de hainaut, de flandres etc...

Message par gboue » Ven Nov 04, 2016 6:28 pm

2ème solution , la plus simple !

Gboue
Keep Calm and trust Ganesh

Avatar de l’utilisateur
helmut
Donateur
Messages : 93
Inscription : Dim Sep 12, 2010 7:51 pm

Re: Tactiques des volontaires de hainaut, de flandres etc...

Message par helmut » Ven Nov 04, 2016 7:36 pm

merci :D
Ne pas faire le jour le même ce que l'on peut faire faire à d'autre le lendemain...

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3234
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Tactiques des volontaires de hainaut, de flandres etc...

Message par Thierry Melchior » Ven Nov 04, 2016 10:13 pm

Bonjour Gilles,

Oui, tout à fait Gilles, il ne faut pas confondre la « petite guerre » et les batailles rangées où les piquets et les grenadiers couvrent les unités en ordre serré. 8)
gboue a écrit :Mes sources sont la thèse de Sandrine Picaud Monnérat "la petite guerre au XVIIIème siècle" et Sapin Lignières "les troupes légères de l'ancien régime".
J'ai lu quelques articles de la première (je vais peut-être acheter son livre car j'aime bien ce qu'elle fait) et je possède le second. 8)
Ces liens intéresseront peut-être quelques lecteurs :
La réflexion sur la petite guerre à l’orée du xixe siècle : l’exemple de Clausewitz (1810-1812) par Sandrine Picaud-Monnerat
LA MANŒUVRE DE LA MÉHAIGNE
CHEF-D'ŒUVRE DU STYLE INDIRECT, DANS LE CADRE DU DÉBAT SUR LA PETITE GUERRE AU XVIIIe SIÈCLE

par Sandrine PICAUD.
Une discussion initiée par Sandrine Picaud Monnerat sur le forum Passion Histoire.

Il y a aussi LA NOTION DE PETITE GUERRE EN FRANCE (XVIIIe SIÈCLE) de Bernard PESCHOT, Maître de Conférences, Université Montpellier III.


Pour les piquets et les grenadiers en tirailleurs sur le champ de bataille j'ai déjà donné le (lien).

ÉDITION :
J'oubliais : je persiste et signe, les troupes se déplacent « groupées » (serrées mais pas en ordre) et se déploient en tirailleurs pour combattre ou pour piller !
Ces règles qui imposent de socler les unités en tirailleurs même pour emprunter les routes me hérissent le poil !
S&B : règle microtactique pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum de mes règles
New ! Boutique

Avatar de l’utilisateur
Patrice
Messages : 257
Inscription : Mar Mai 11, 2010 3:42 pm
Localisation : Kreiz Breizh
Contact :

Re: Tactiques des volontaires de hainaut, de flandres etc...

Message par Patrice » Ven Nov 18, 2016 8:40 pm

Passionnant ! Merci pour les liens. :shock:

Je connaissais déjà une origine de la réapparition des troupes légères : la guerre de succession d'Autriche, mi-XVIIIe siècle (mais je n'avais pas pensé à la guerre de montagne ni aux Vaudois).

Faire face, à l'improviste, aux troupes légères venues de l'autre bout de l'Empire d'Autriche (on dirait plus récemment : de l'ex-Yougoslavie) sans y être préparés, avait dû être un choc.

...et je connais l'effet que ça fait... :D car en 1704, quand j'ai tenté, de manière improvisée, de déserter la ligne française pour courir me cacher parmi le public — pendant la reconstitution du tricentenaire 2004 de la bataille de Blenheim / Höchstädt en Bavière — j'ai été rattrapé, capturé, et extirpé du public de manière tout aussi improvisée (très conviviale mais assez ferme quand même) par trois "pandours" légers à bonnets de fourrure que je n'avais pas du tout vus arriver vers moi ! (...je ne sais pas de quelle nationalité exacte, ils étaient avec un groupe tchèque...) :D
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)

http://argad.forumculture.net/
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Répondre

Revenir vers « Renaissance et Ancien Régime - Histoire, organisation, ordres de bataille, uniformes et armements »