Thann 2

Modérateur : Staff Forum

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 1121
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann 2

Message par Bernard » Lun Mai 10, 2021 7:34 am

La tenue de campagne, c'est la même chose que la tenue de route? :?:

Pèlerine??? Je ne connaissais même pas le terme! :oops:
C'est comme un manteau ou comme la cape? :?:

Je ne comprends pas la différence entre la grande tenue et la tenue de parade! Il y a-t-il une différence? :?:

Merci d'être patient... ma soif de connaissances est grande... par contre je pars de bas dans l'uniformologie!
:D :D :D
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 310
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Thann 2

Message par LECHEVALIER » Lun Mai 10, 2021 10:39 am

La tenue de campagne et la tenue de route sont bien les mêmes. La tenue de campagne c'est sa dénomination, la tenue de route c'est l'emploi qui en est fait.

De même les soldats portent l'habit (à la française) Avec la culotte et les guêtres elle constitue la grande tenue laquelle est destinée à la parade.
Au combat, et par exception, longtemps la Garde à pied se présentera à l'ennemi en grande tenue. Lors de la campagne de France puis de la campagne de Belgique les conditions météorologiques imposeront qu'elle se batte en capote.

Dans les légendes des planches d'uniformes on trouve indifféremment la dénomination ou l'emploi de la tenue. J'ai pris soin de vous indiquer les deux pour la planche n°2

La pèlerine est un vêtement sans manche, intermédiaire entre le manteau et la cape. Elle est destinée principalement à couvrir les épaules et sa longueur peut être variable. Il s'agit d'un de ses effets pas vraiment réglementaires mais tolérée au sein du quartier ou de la caserne.. Elle entre dans la composition de la petite tenue du matin que l'on ne peut décemment porter en dehors de l'enceinte militaire et certainement pas au mess. Ainsi passé midi cette tenue n'a plus lieu d'être d'où son nom.

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 1121
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann 2

Message par Bernard » Lun Mai 10, 2021 11:28 am

LECHEVALIER a écrit :
Lun Mai 10, 2021 10:39 am
Ainsi passé midi cette tenue n'a plus lieu d'être d'où son nom.
:oops: Je ne vois pas le rapport avec le nom "Pèlerine"??? :?:

Bon, je vais attaquer les différentes tenues des officiers généraux... :roll:

Arrivée de la brigade A. Liechtenstein
Image
Présentation de ladite brigade.
Conformément à mon plan de bataille, ils seront le fer de lance de ma "remontada" programmée sur le Hausenerberg! :D
:D :D :D
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 310
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Thann 2

Message par LECHEVALIER » Lun Mai 10, 2021 3:49 pm

A une époque où nos ancêtres se levaient tôt il était courant de déjeuner à midi. Pour ce faire, l'officier pouvait se rendre au mess (des officiers) ou déjeuner en ville. La pèlerine n'étant pas réglementaire, il devait au préalable se changer.
Dans mon propos, je faisais référence au nom de "petite tenue du matin" dans la composition de laquelle entre la pèlerine et non au nom de pèlerine lui-même. Est-ce plus clair ainsi ? :roll:

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 1121
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann 2

Message par Bernard » Mer Mai 12, 2021 6:06 am

Suite des exercices.
Image
Là je ne suis vraiment pas sûr...
:D :D :D
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 310
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Thann 2

Message par LECHEVALIER » Jeu Mai 13, 2021 6:56 am

Planche n°3

1 Général de division en petite tenue à cheval
2 Général de brigade en frac et manteau à rotonde *
3 Général en chef en grande tenue (tenue de cérémonie)**
4 Général de division en grande tenue
5 Général de division en redingote

Le manteau porté par les troupes montées se distingue de la redingote, par un simple rang de boutons permettant que les pans du vêtement tombent symétriquement de part et d'autre de l'encolure et de la croupe du cheval. Les épaules sont protégées par une rotonde que les cavaliers postés en vedette portent parfois sans le manteau lui-même comme en attestent les cartes 73 et 76 des collections du commandant Bucquoy.

https://www.machinegun.fr/manteau-de-ma ... ir-p-41698

**En tenue de cérémonie les officiers portent l'habit de grande tenue (sans les épaulettes), les chaussures à boucles, les bas et la culotte blanche. Un baudrier blanc rehaussé de motifs or soutient un glaive à l'antique.
L’écharpe de réseau blanc et or serait née d'une coquetterie du maréchal Alexandre Berthier. Lors de la réception d'une députation de sénateurs par Napoléon au quartier général impérial en campagne, le major-général, sénateur lui-même, aurait portée l'écharpe blanche des sénateurs, en lieu et place de sa ceinture écharpe de divisionnaire,. Les autres maréchaux jaloux de cette singularité l'auraient par la suite imité. L'anecdote est belle mais à tout le moins apocryphe si l'on compare la date du règlement avec celle de la proclamation de l'empire et de la nomination des premiers maréchaux d'empire. Il existe pourtant une toile de cette réception mais elle a été peinte trop tardivement pour être considéré comme un témoignage authentique.

Les tenues des officiers généraux sont régies par le règlement du 1° vendémiaire an XII (24 septembre 1803). Ce texte traite également, en X chapitres, de l'uniforme des officiers d'état-major des armées, de l'uniforme des officiers de place, de l'uniforme des officiers du génie et des employés aux fortifications, de l'uniforme des inspecteurs aux revues et des commissaires des guerres, de l'uniforme des officiers réformés, des officiers à la retraite et des officiers de santé. Le texte est accompagné de planches uniformologiques précisant la forme des broderies, des épaulettes, des insignes de grade, des boucles de ceinturon et des gardes d'épées.
Ce texte est d'autant plus important qu'il restera en vigueur jusqu'en 1815. Il est paru in extenso avec les planches en noir et blanc dans le n°1 de la nouvelle série de la défunte revue Soldats Napoléoniens.

https://www.lelivrechezvous.fr/nos-revu ... serie.html

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 1121
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann 2

Message par Bernard » Jeu Mai 13, 2021 8:34 am

1: Pourquoi à cheval? A cause des bottes? :?:

2: Alors là, je n'ai pas compris...
Général de brigade? La couleur de l'écharpe? Moi, je ne vois rien!
Frac??? Pourquoi le frac? :?: :?:
Manteau à rotonde: OK!
Image
J'ai lu que la rotonde pouvait se porter soit seule, soit sur le manteau.
D’autre part, le manteau ne se portait pas sans la rotonde.

3: Tenue de cérémonie. Bien vu, je prends note! :D

Pas facile tout ça... :o
:D :D :D
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 310
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Thann 2

Message par LECHEVALIER » Jeu Mai 13, 2021 10:06 am

1/ Réglementairement, en grand uniformes les officiers-généraux chaussent les bottes à l'écuyère, en petit uniforme elle seront à retroussis rabattus jaune.
Dans les faits, dés lors qu'ils sont à cheval et pour ménager la culotte, ils portent les bottes à l'écuyère. Pour la même raison ils portent des protections au niveau des genoux entre les bottes et la culotte. Celles-ci sont blanches et peu visibles lorsque le général porte une culotte de même couleur. A pied et en petit uniforme, ils portent plus fréquemment les bottes à revers fauves. Il existe toutefois des représentations d'officiers généraux à cheval portant les bottes à revers comme le prescrit le règlement.
En théorie, les généraux portent une culotte de drap bleu. L'été ils peuvent opter pour une culotte en nankin ou basin blanc.

2/ Pour moi la ceinture écharpe apparaît de réseau or mêlée de laine bleu; il s"agit donc d'un général de brigade. On distingue nettement les boutons fermant l'habit; ce ne serait pas le cas si le général portait la grande ou la petite tenue. J'en déduis qu'il porte le frac.

3/ Comme je vous l'indiquais la rotonde peut être portée seule. C'est particulièrement le cas du piquet d'escorte de l'Empereur comme le montre la gravure de Malupina inspirée des cartes du commandant Bucquoy.

http://etat.major.empire.free.fr/unifor ... empire.pdf

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 1121
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann 2

Message par Bernard » Jeu Mai 13, 2021 11:06 am

Pour le 2/
Waouh! Bien vu! :shock:

C'est vrai qu'il ressemble fortement à celui-là:
Image
Un général de brigade en frac avec manteau à rotonde et bottes à l'écuyère! :D
Je progresse, je progresse...

Le loup se cache dans les détails...
:D :D :D
Être et durer!

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 1121
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann 2

Message par Bernard » Jeu Mai 13, 2021 6:28 pm

Exercice
Image
J'avoue avoir quelques difficultés...
:D :D :D
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 310
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Thann 2

Message par LECHEVALIER » Ven Mai 14, 2021 5:11 am

Planche n°4

1 Général de brigade*, habit de grande tenue et tenue de cérémonie
2 Général en chef **en grande tenue à cheval
3 Général de division en grande tenue à cheval, tenue d'été***.
4 Général de division, habit de petite tenue****, tenue de société
5 Général de brigade en frac

* panache composé de trois plumes d'Autruche bleu de ciel, surmonté d'une aigrette blanche et rouge par moitié verticale.
** ceinture écharpe de réseau or mêlée de laine blanche, broderie de l'habit de six centimètres de largeur, pantalon bleu réglementaire, baudrier blanc et or soutenant le glaive de commandement à l'antique.
*** pantalon en nankin ou en basin blanc toléré l'été.
**** double rang de broderies au collet et aux parements, broderie de l'habit de six centimètres de largeur, culotte et bas blancs, la jarretière de la culotte n'est pas en galon d'or brodé de feuille de chêne comme pour la tenue de cérémonie mais simplement blanche. La ceinture écharpe est l'insigne du commandement. Elle n'est donc pas indispensable en dehors du service (tenue de ville, tenue de bureau, tenue de société).

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 1121
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann 2

Message par Bernard » Ven Mai 14, 2021 6:34 am

le 2/ Bien vu je n'avais pas remarqué la couleur blanche de l'écharpe!
Par contre il n'a pas d'épaulettes + glaive de commandement à l'antique donc tenue de cérémonie? :?:
Les broderies de l'habit font 6cm de largeur. OK. Je suppose donc que c'est plus étroit pour un général de brigade? :?:

Le 3/ Comment voit-on la grande tenue par rapport à la petite? :?:

le 4/ Double rang de broderies au collet et au parement = général de division! OK je ne savais pas!
Donc un seul rang = général de brigade.
L'habit de société c'est obligatoirement la petite tenue? :?: Car sinon je ne vois pas comment distinguer la petite de la grande tenue sur ce dessin...
:D :D :D
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 310
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Thann 2

Message par LECHEVALIER » Sam Mai 15, 2021 11:20 am

2/ Outre la couleur de la ceinture écharpe le panache de trois plumes d'autruche rouges surmontées d'une aigrette blanche identifie également un général en chef.
- Panache de trois plumes d'autruche bleues, surmonté d'une aigrette blanche et rouge par moitié verticale pour le général de brigade
- Panache de trois plumes d'autruche rouges, surmonté d'une aigrette blanche et bleue par moitié verticale pour le général de division.

La carte n°11 des collections du commandant Bucquoy présente le maréchal Augereau, duc de Castiglione dans la même tenue : grand uniforme, sans épaulettes, culotte bleue, bottes à l'écuyère, baudrier blanc et or. Le personnage vue de trois quart gauche a suspendu au baudrier, non pas le glaive de commandement antique mais une épée. Rousselot s'est sans doute inspiré de cette carte mais comprenant l’ambiguïté de la tenue, il présente le même personnage vu de droite ce qui laisse planer le doute quant à l'arme qu'il porte.

Pour moi la seule tenue de cérémonie est une tenue à pied, avec culotte blanche, chaussures à boucles et bas blancs, où l'on se rend en carrosse et non à cheval. Je vous propose donc l'explication suivante :
La veille le général était de cérémonie et semble avoir abusé des liqueurs. Ce matin, il avait la tête dans le c.... Il s'est réveillé à la bourre et n'a pas attendu son valet de pied pour s'habiller lui-même afin de se rendre à la revue des Tuileries. Il a chaussé ses bottes à l'écuyère mais a omis de boutonner ses épaulettes sur sa grande tenue. Le fourreau un peu trop long pour être celui du glaive, indique qu'il a sans doute pris son épée.
Vous pouvez juger du résultat. Ne soyons pas trop sévère avec ce brave général. Cela peut arriver, même au meilleur. Il en sera quitte pour une admonestation de l'Empereur.

3/ Différences entre la grande et la petite tenue.

L'habit de grande tenue se distingue par la richesse de ses broderies d'or.
. au collet
. aux parements
. aux retroussis
. aux boutonnières
. aux poches
. et aux coutures le long des bras et du dos pour les maréchaux.

L'habit de petite tenues se contente
. au collet
. aux parements
. aux retroussis
. et aux boutonnières.

La largeur des broderies de la grande tenue est de six centimètres, celle de la petite tenue de quatre indépendamment du rang du général.

4/ Les tenues du général de brigade se distinguent par le panache du chapeau, la couleur de la ceinture écharpe, le nombre d'étoiles figurant sur les glands de celle-ci, sur la dragonne et au centre des tournantes des épaulettes. En outre sur le collet et les parements il n'a qu'un rang de broderies quant le général de division et le général en chef en ont deux.

La tenue dite de société est similaire à la tenue de travail que porte habituellement le général Clarke qui en temps que ministre de la guerre passe le plus clair de son temps dans les bureaux du ministère. Elle se compose de la petite tenue, la culotte de drap blanc et les chaussures à boucles. J'ai identifié cette tenue non par la largeur des broderies mais par la présence de jarretières blanches ente les bas et la culotte. Sur la grande tenue de cérémonie la jarretière est en galon doré comme sur le personnage n°1. Le tissu de la culotte blanche est sans doute de qualité différente mais la gravure ne permet pas de s'en rendre compte.

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 1121
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann 2

Message par Bernard » Dim Mai 16, 2021 11:12 am

LECHEVALIER a écrit :
Sam Mai 15, 2021 11:20 am
Pour moi la seule tenue de cérémonie est une tenue à pied, avec culotte blanche, chaussures à boucles et bas blancs, où l'on se rend en carrosse et non à cheval. Je vous propose donc l'explication suivante :
La veille le général était de cérémonie et semble avoir abusé des liqueurs. Ce matin, il avait la tête dans le c.... Il s'est réveillé à la bourre et n'a pas attendu son valet de pied pour s'habiller lui-même afin de se rendre à la revue des Tuileries. Il a chaussé ses bottes à l'écuyère mais a omis de boutonner ses épaulettes sur sa grande tenue. Le fourreau un peu trop long pour être celui du glaive, indique qu'il a sans doute pris son épée.
Vous pouvez juger du résultat. Ne soyons pas trop sévère avec ce brave général. Cela peut arriver, même au meilleur. Il en sera quitte pour une admonestation de l'Empereur.
Cette réponse me sied à merveille! Je prends! :lol:
LECHEVALIER a écrit :
Sam Mai 15, 2021 11:20 am

4/ Les tenues du général de brigade se distinguent par le panache du chapeau, la couleur de la ceinture écharpe, le nombre d'étoiles figurant sur les glands de celle-ci, sur la dragonne et au centre des tournantes des épaulettes. En outre sur le collet et les parements il n'a qu'un rang de broderies quant le général de division et le général en chef en ont deux.
Le panache du chapeau? C'est au début quand il y avait des plumes d'autruche mais après? :?:
:D :D :D
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 310
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Thann 2

Message par LECHEVALIER » Dim Mai 16, 2021 2:25 pm

Le règlement du 1° vendémiaire an XII (24 septembre 1803) s'appliquera jusqu'en 1815. En dehors des collets et parements, qui passeront du rouge au bleu en 1805 rien ne sera modifié, du moins dans les textes. Les panaches en plumes d"autruche et autres aigrettes s’avéreront toutefois vite encombrants et seront progressivement abandonnés vers 1805 eux aussi, laissant place aux plumetis.

Si les guerres d'Empire ont faits quelques centaines de milliers de morts, du moins Napoléon a-t-il épargné quelques autruches. Lorsque l'on fait l'inventaire de la période, je trouve qu'on oublie trop souvent de le mettre au crédit du grand homme.

Répondre

Revenir vers « Révolution et Empire - Les scenarios et les rapports de bataille »