Thann

Modérateur : Staff Forum

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 610
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann

Message par Bernard » Jeu Juil 02, 2020 3:09 pm

Bonjour à tous
Je cherche le nom du chef de corps du 72ème de ligne.
J'ai comme nom le Colonel Michel LAFITTE. Mais celui ci a été nommé colonel quelques jours après Thann, j'ai un doute qu'il commandait le 72ème de ligne sans avoir le grade de colonel.
:D :D :D
PS: Il n'y a pas un site qui récapitule tous les historiques des régiments français pendant le Premier Empire?
Bizarrement, j'ai plus de renseignements sur les régiments autrichiens que sur nos aïeuls!!! Un comble! :shock:
Être et durer!

Avatar de l’utilisateur
ESMBEL
Messages : 641
Inscription : Ven Août 15, 2008 11:47 am
Localisation : BELGIQUE (Entre Sambre et Meuse)
Contact :

Re: Thann

Message par ESMBEL » Jeu Juil 02, 2020 4:45 pm

Le Hors-série n°19 de tradition magazine consacré à l'infanterie française 1791-1815 donne effectivement deux colonels pour ce régiment en 1809 :
Meunier Saint-Clair et ensuite Lafitte.
Rien ne sert de courir... Eh bien non, ça ne sert à rien!!
http://peindreavecunehallebarde.eklablog.com/

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 610
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann

Message par Bernard » Ven Juil 03, 2020 8:17 am

Trouvé sur un autre forum:
Meunier, baron de Saint-Clair, né le 28 novembre 1769 à Villeurbanne, mort à Lyon le 4 janvier 1845. Soldat au régiment Bresse-infanterie (devenu en 1791 27e d'infanterie). Rayé des contrôles le 8 février 1792; sous-lieutenant dans la 1ere compagnie franche de Paris le 17 juillet 1792; servit à l'armée du Nord et de Moselle en 1792-93; blessé d'un coup de baïonnette à la jambe gauche à l'affaire de la montagne verte en 1792; capitaine au 19e bataillon d'infanterie légère le 25 mars 1793; servit en Vendée et dans les départements insurgés de l'ouest en 1794-98; passé à la 19e demi-brigade d'infanterie légère le 1er mai 1794; passé à la 6e légère le 21 décembre 1796; servit sur l'escadre de l'amiral Bruix en l'an VII; à l'armée de réserve puis à l'armée d'Italie en 1800-01; fit 422 prisonniers à Montebello le 9 juin 1800; blessé d'un coup de mitraille au bras gauche à la bataille de Marengo le 14 juin 1800; se signal au passage du Mincio où quoique blessé d'un coup de feu à l'oreille gauche, il refusa de se retirer et commanda son bataillon dont le chef avait été tué le 25 décembre 1800; nommé provisoirement chef de bataillon par le général de chef de l'armée d'Italie le 20 février 1801; confirmé dans ce grade par arrêté des consuls le 4 septembre 1802; au camp de Montreuil 1803-05 puis au 6e corps de la grande armée sous Ney le 23 août 1805-06; major au 2e léger le 10 juillet 1806; servit en Portugal 1807-08; colonel à la suite du 2e léger le 17 novembre 1808; colonel du 31e léger le 22 juillet 1809; servit en Espagne 1809-13; colonel du 63e de ligne à la place de Mouton-Duvernet le 5 septembre 1809; blessé d'un coup de feu à la clavicule au passage d'Ihanzi près de Echalar le 1er août 1813; général de brigade le 4 août 1813; employé aux armées d'Aragon et de Catalogne réunies le 2 novembre; employé à la défense de Barcelone le 22 décembre; commandant la 2e brigade de la division Habert le 1er février 1814; chevalier de Saint-Louis le 16 août 1814; employé à la défense de Lyon sous les ordres du comte d'Artois le 8 mars 1815 puis se rallia à Napoléon; général de division et commandant la 6e division militaire à Besançon le 25 mars; employé sous les ordres du général Marulaz et chargé d'organiser les 16 bataillons de garde nationale de la 6e division le 11 avril; employé sous Lecourbe au corps d'observation du Jura le 10 mai; eut la jambe cassée d'un coup de feu à Giromagny le 4 juillet; replacé maréchal de camp en vertu de l'ordonnance du 1er août 1815; mis en non-activité le 4 septembre 1815; en disponibilité le 20 janvier 1820; admis à la retraite par ordonnance du 1er décembre 1824 à compter du 1er janvier 1825; commandant la 7e division militaire à Grenoble le 4 août 1830; commandant supérieur des départements de l'Isère et des Hautes-Alpes sous Roguet le 25 février 1831; replacé lieutenant-général le 27 février 1831; commandeur de la légion d'honneur le 20 avril 1831; disponible le 17 mars 1832; admis à la retraite le 1er décembre 1834. Était chevalier de la Couronne de Fer.

Dictionnaire biographique de Georges Six.

Cela ne parle absolument pas du 10e léger... :?:
Ayant le statut de colonel à la suite, il a dû être placé provisoirement à la tête du 10e Léger en attendant l'arrivée du vrai chef de corps...
Lui-même prenant ensuite un vrai commandement (31e Léger) mais en Espagne.
:D :D :D
Dernière édition par Bernard le Ven Juil 03, 2020 9:44 am, édité 1 fois.
Être et durer!

LECHEVALIER
Messages : 159
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Thann

Message par LECHEVALIER » Ven Juil 03, 2020 9:39 am

En l'absence d'un site récapitulatif donnant la liste des chefs de corps, il faut se reporter aux sources papier que constituent les Hors série n°19, 21 et 23 de Tradition magazine respectivement consacrés à l'infanterie, la cavalerie et l'artillerie.
Mais cette base ne suffit pas car ces listes ne sont pas exhaustives. En effet elles ne donnent que le nom des colonels en titre et font abstraction des officiers « à la suite » qui ont provisoirement commandé les régiments. De plus elles ne sont pas exempt erreurs.
Il est donc nécessaire de recouper le renseignement en vérifiant sur les sites retraçant l'historique des régiments, et narrant la carrière des officiers pour vérifier l'information.
(et même si wikipédia comporte quelques approximations il ne faut pas se priver d'une source dés lors qu'elle permet de vérifier et d'enrichir une information déjà connue).

Le Hors série n°19 de Tradition magazine indique que les colonels en titre du 72° régiment d'infanterie de ligne furent successivement :
1803 : Ficatier
1809 : Meunier Saint-Clair
1809 : Lafitte
1813 : Desmaroux
1813: Barthélémy
1815: Thibault

Le site Wikipédia du 72° régiment d'infanterie donne comme chef de corps :
1800: Florentin Ficatier- chef-de-brigade puis colonel en 1803
1808: Michel Pascal Lafitte- colonel
1813: Pierre Barthelemy - colonel
1815: Frederic-Armand Thibault - colonel

Il semble que trois officiers se soient donc succèdes à la tête de 72° régiment d'infanterie de ligne entre 1808 et 1809.

le colonel Florentin Ficatier
Nommé chef de brigade le 3 août 1800, Florentin Ficatier prit le commandement du 72° régiment d'infanterie de ligne le 23 septembre 1800. A l'issue de la campagne, il est cité comme l'un des plus braves officiers de l'armée d'Italie.
De retour en France après le traité d'Amiens, le 72° de ligne tient garnison à Nancy avant de rejoindre l'armée des côtes de l'Océan au camp de Saint-Omer.
Le 11 décembre 1803, le colonel Florentin Ficatier est fait membre de la Légion d'honneur et promu officier du même ordre le 14 juin 1804.
Le 72° de ligne participe ensuite aux campagnes de 1805 à 1807 au sein de la Grande Armée.A l'issue de la campagne de Pologne,le colonel Florentin Ficatier est créé baron de l'Empire, le 19 mars 1808.

Promu général de brigade le 22 octobre 1808, il quitte le régiment qu'il commanda durant huit ans pour rejoindre Boulogne. Il ne peut donc pas commander le 72° de ligne à la bataille de Thann.

Le colonel Claude-Marie Meunier baron Saint Clair
Major au 2e léger le 10 juillet 1806; il sert au Portugal en 1807-1808. Il est nommé, le 17 novembre 1808, colonel « à la suite » du 2e léger et créé baron de l'Empire sous le nom de Saint-Clair. Le 22 juillet 1809, il est nommé colonel et prend le commandement du 31e léger avant de prendre celui du 63e de ligne le 5 septembre 1809. Il semble qu'il échangea son commandement avec le colonel Dulong de Rosnay d'après le hors série n°19 de Tradition-magazine. Il sert alors en Espagne de 1809 à 1813.

De 1807 à 1813 le major puis le colonel Meunier se bat dans la péninsule ibérique, il ne peut donc pas commander le 72° de ligne à la bataille de Thann. Le fait d'avoir ajouté Saint-Clair à son nom lève toute ambiguïté quant une possible homonymie.

Le Colonel Michel Pascal Lafitte
Chef de bataillon au 10° régiment d'infanterie de ligne durant les campagne de 1806-1807, il se distingue le 22 avril 1809, lors de la Bataille d'Eckûmühl à la tête de son bataillon où il reçoit une balle à la cuisse droite. Le lendemain il est nommé colonel au 72e régiment d’infanterie de ligne. Il participe avec son régiment à la bataille de Wagram les 5 et 6 juillet 1809, et le15 août suivant l’Empereur le créé baron de l’Empire.

Il ne commandait donc pas encore le 72° de ligne au moment de la bataille de Thann

En résumé il apparaît que le 19 avril 1809, aucun de ces trois officiers ne commandait le 72° régiment d'infanterie de ligne. Dés lors le commandement en était assuré soit par un officier « à la suite » soit par un officier supérieur du régiment ; major ou chef de bataillon.

N.B. Dans le n° 21 de Gloire & Empire vous trouverez en page 44 l'ordre de bataille français à Thann. Le 72° de ligne brigade avec le 105° au sein de la Division Saint-Hilaire. Puisque vous souhaitez indiquer le nom des officiers commandant les corps et les grandes unités je crois utile de vous préciser que le nom du général commandant la brigade s'écrit de Stabenrath.

Originaire de Silésie, il s'agit là d'une vieille famille de militaires, servant la France sans discontinuer depuis 1789. J’eus d'ailleurs l'insigne honneur de servir sous les ordres de l'un d'entre-eux.

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... /f30.image

Vous noterez en page 31 de la notice nécrologique du général de Stabenrath que lors de la bataille de Thann le 57° de ligne semble affecté à sa brigade et non à la brigade Lorencez comme indiqué dans l'OdB de Gloire & Empire.

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 610
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann

Message par Bernard » Ven Juil 03, 2020 10:04 am

Rectifié pour "de Stabenrath"! :D
Merci beaucoup!

Pour le 57e de ligne: Au vue du déroulement de cette bataille, j'ai un doute qu'il appartienne à la brigade Stabenrath!

Pour "Claude-Marie Meunier baron de Saint-Clair (1770-1846)", moi j'ai un Benoît Meunier baron de Saint-Clair (1769-1845)! :?:
Un frère peut-être... :?:
Le Hors série n°19 de Tradition magazine (que je n'ai pas!) ne l'a pas sorti de son chapeau!

Je vais étudier tout ça...
:D :D :D
Être et durer!

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 610
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann

Message par Bernard » Dim Juil 05, 2020 11:06 am

Après une petite recherche.
Il s'avère qu'il y a effectivement 2 barons Meunier!!!
- Claude Marie Meunier (1770-1846) baron d'Empire, qui sera chef de corps du 9e léger en Espagne et qui finira général de division.
- Benoît Meunier (1769-1845) baron de Saint-Clair, qui finira lui aussi général de division.
J'ai même trouvé un:
- Hugues Alexandre Joseph Meunier (1758- 1831) qui finira encore une fois général de division...
Celui qui m'intéresse est effectivement Benoît Meunier, je poursuis mes investigations...
:D :D :D
Être et durer!

Avatar de l’utilisateur
gboue
Donateur
Messages : 584
Inscription : Sam Août 06, 2005 3:01 pm
Localisation : Paris intra muros et Yonne

Re: Thann

Message par gboue » Dim Juil 05, 2020 11:09 am

Bonjour,

Avez vous recherché dans le dictionnaire des colonels de Napoléon de Danielle et Bernard Quintin ?

Gboue
"Mort aux cons!- vaste programme ! Charles de Gaulle"

Avatar de l’utilisateur
jacknap1948
Messages : 3718
Inscription : Jeu Jan 22, 2009 6:32 pm
Localisation : 93 + 83 + 22

Re: Thann

Message par jacknap1948 » Dim Juil 05, 2020 12:21 pm

gboue a écrit :
Dim Juil 05, 2020 11:09 am
Bonjour, Avez vous recherché dans le dictionnaire des colonels de Napoléon de Danielle et Bernard Quintin ? Gboue
Salut Giles.
Dictionnaire des Colonels, un seul MEUNIER (Chevalier).
MEUNIER Joseph : après Baylen rapatrié en France en Novembre 1818, affecté au 5° Corps de l'Armée d'Espagne, promu Colonel le 17 Décembre 1809 du 31° Régiment d'Infanterie à l'Armée du Portugal, tué à la bataille de Busaco.
Bonne journée et à plus tard.
Jacques.
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 610
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann

Message par Bernard » Dim Juil 05, 2020 2:58 pm

MEUNIER, Claude Marie
04.08.1770 Saint-Amour (Jura) - 14.04.1846 Paris • Colonel du 9e d'infanterie
Baron de l'Empire - Décret 19.03.1808 - Lettres patentes 26.10.1808, Écartelé; le premier d'azur à la levrette d'argent soutenant un N. d'or, au deuxième des barons militaires; au troisième de gueules au lion grimpant d'or; au quatrième d'azur à la pyramide d'argent maçonnée de sable et terrassée de sinople. Livrées : les couleurs de l'écu; le verd dans les bordures seulement

MEUNIER, Joseph
20.10.1774 Lyon (Rhône) - 27.09.1810 Busaco (Portugal) • Chef de bataillon au 64e de ligne
Chevalier de l'Empire - Lettres patentes 18.06.1809, D'or, au lion rampant de sable, armé et lampassé de gueules accompagné de trois grenades deux et une de sable enflammées de gueules : fasce de gueules du tiers de l'écu, au signe des chevaliers brochant sur le tout. Livrées : les couleurs de l'écu

Sources: le site" Noblesse d'Empire".

J'ai l'impression que le nom "Meunier" mène à beaucoup de questionnements! :wink:
J'aime beaucoup ces recherches totalement inutiles mais diablement intéressantes... :mrgreen:
:D :D :D
Être et durer!

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 610
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann

Message par Bernard » Lun Juil 06, 2020 6:48 am

Troupes en début de bataille

Cette bataille étant une bataille de rencontre, les brigades entreront au fur et à mesure sur le terrain de jeu.

Image
Ayant évidemment récupéré mes troupes de Wagram, les parements, couleur des shakos, ... ne correspondent pas exactement aux divers régiments autrichiens. :oops:
Je m'en excuse par avance, je fais au mieux...

Image

Image

Image
La paisible campagne... 8)

Image
Les troupes françaises progressant vers l'ouest traversent le village de Teugn.

Image

Les troupes autrichiennes n'étant pas encore placées, je ne vous les montre pas. :wink:
:D :D :D
Dernière édition par Bernard le Mer Juil 15, 2020 6:35 am, édité 2 fois.
Être et durer!

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 610
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann

Message par Bernard » Jeu Juil 09, 2020 3:42 pm

L'Avant Garde autrichienne est en place sous le regard interrogateur d'un espion!

Image
Pauvre vache... :o

Image

Que la bataille commence!
:D :D :D
Être et durer!

Avatar de l’utilisateur
gboue
Donateur
Messages : 584
Inscription : Sam Août 06, 2005 3:01 pm
Localisation : Paris intra muros et Yonne

Re: Thann

Message par gboue » Jeu Juil 09, 2020 4:22 pm

Chat chent la triche pour l'autrechien !

OK je :arrow:

Gboue :wink:
"Mort aux cons!- vaste programme ! Charles de Gaulle"

Avatar de l’utilisateur
Korre
Messages : 676
Inscription : Jeu Fév 01, 2007 6:56 pm
Localisation : Nantes

Re: Thann

Message par Korre » Jeu Juil 09, 2020 7:22 pm

Un classique, le catus gigantécus, prédateur ultime des miniatures. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 610
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann

Message par Bernard » Ven Juil 10, 2020 7:28 am

Image

Image
La brigade Kayser arrive à marche forcée, 7eIR en tête.

Image
Ma brigade Lorencez fait un quart de tour à gauche afin de coiffer les premières hauteurs. Son ordre "TENIR Buchberg".
Je dois aussi les regrouper car ils sont très dispersés... Et l'ennemi arrive...
:D :D :D
Être et durer!

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Messages : 610
Inscription : Ven Mai 12, 2017 11:25 am
Localisation : MOSELLE

Re: Thann

Message par Bernard » Dim Juil 12, 2020 7:28 am

Image

Image
Les autrichiens prennent possession du Hausenerberg et débordent avec les hussards! :|
Mes troupes s'installent en haut du Buchberg, conformément aux ordres reçus.

Image
L'avant garde autrichienne amène une batterie portée.

Image
Tandis que la division Lusignan/brigade Kayser progresse rapidement vers les hauteurs.
:D :D :D
Être et durer!

Répondre

Revenir vers « Révolution et Empire - Les scenarios et les rapports de bataille »