Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Modérateur : Staff Forum

Avatar de l’utilisateur
le samouraï fou
Messages : 524
Inscription : Mar Oct 09, 2007 4:42 pm
Localisation : Paris
Contact :

Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par le samouraï fou » Ven Fév 25, 2011 4:51 pm

Encore un scénario Guerres en dentelles avec Age of Reason (club le Shakko : http://teddyred.free.fr/shakko/)

Bataille de St Foy, le 28 avril 1760:

Suite de la première bataille de Québec: [/i]( http://jeudhistoire.fr/forum/viewtopic.php?f=22&t=6971 ) ,

Les Frenchies reviennent .... cette fois-ci pour reprendre Québec aux mains des Englishs. Sauf que quelques travaux ont été aménagés depuis 1759. :wink:

Mais qui de mieux que le principal témoin de l'époque, pour nous présenter la situation historique de manière inhabituellement honnète: le Chevalier de Lévis:

" La triste situation où se trouvait la colonie à la fin de la campagne de 1759, manquant de vivres, de munitions de toute espèce, dénuée de ses frontières et du gouvernement de Québec, n'ayant plus qu'un médiocre corps de troupes délabré par ses pertes du 13 septembre et autres combats, ne permettait pas d'espérer qu'elle put résister pendant l'hiver aux 6000 angais de bonnes troupes, formant la garnison de Québec; aux 4000 autres répartis dans les divers forts.
Heureusement, le poste choisi au printemps 1759 à l'ile aux Noix
(en face de Montréal) et fortifié, nous mit à l'abri des tentatives qu'auraient pu faire l'Anglais pendant l'hiver. Aussi mal en point que nous(scorbut et autres maladies), ils tentèrent provisoirement de nous empécher de nous installer à la pointe de Lévis, d'où nous comptions tirer des vivres du pays situé au sud de Québec.
Cependant M de Vaudreuil et moi-même n'avions pas perdu tout courage et songions à surprendre Québec pendant l'hiver. Nous comptions beaucoup sur le hasard, et aussi sur le courage de nos troupes, que les revers n'avaient pu abattre. On se mit en marche le 20 avril par un temps affreux, employant tous les moyens pour surprendre l'ennemi, qu'un hasard malheureux avertit de notre approche. En passant un torrent débordé et encombré de glaçons, une berge, sur laquelle des artilleurs s'efforçaient de hisser un canon, fut défoncée. Les hommes se noyèrent, sauf un seul, qui put se réfugier sur un glaçon. Il fut emporté à la mer, par le courant, au delà de Québec. La marée montante le reporta vers la cité, où les Anglais vinrent délivrer le malheureux canonnier. qui racomta nos projets.
Aussi, quand nous arrivâmes exténués devant la ville, on trouva l'armée ennemie rangée en bataille et nous attendant...
"

Image
le chevalier de Levis saluant ses hommes devant les Anglais

François-Gaston, chevalier de Lévis attendait cette bataille depuis plusieurs mois. L’hiver s’était révélé rigoureux ; et en cette fin de mois d’Avril, le sol était toujours en partie gelé. Des congères et de la neige couvraient encore la végétation. Les Plaines d’Abraham voyaient ainsi pour la 2ème fois en moins de six mois, une bataille s’y dérouler.

Image
vue générale du champ de bataille

Image
vue depuis le bois de Sillery

Image
La Anse au Foulon. Les traces de l'hiver sont toujours là !

- A / Déploiement des Franco-Canadiens :

Image
Troupes :
10 bataillons mixtes.
1 unité Hurons et Algonquins.
1 Corps de cavalerie légère.

Le chevalier de Lévis avait retenu la leçon des erreurs commises par son infortuné prédécesseur : le marquis de Montcalm, à l’automne dernier. Notamment, dans l’amalgame des troupes d’infanterie françaises et les milices canadiennes. Le marquis avait réuni Français et canadiens au sein des mêmes compagnies, ce qui lors de la bataille, avait eu pour conséquence directe un niveau de manœuvre médiocre et un feu mal cadencé. Le chevalier lui, maintint une séparation nette au sein des bataillons mixtes, entre compagnies de miliciens et celles de l’infanterie réglée. Ce qui octroyait une souplesse peu ordinaire pour l’époque: une possibilité de feux cadencés en formation serrée, ainsi que le passage en tirailleurs, très utile dans les zones de fourrés bordant le nord des plaines*1.
*1 : « Les guerres sous Louis XV » de Charles P.V. Pajol ; tome VI ; p 236-237

Image
L’Etat-major français prêt à en découdre.

Image
Le chevalier de Lévis galvanisant ses troupes.

Image
Un bataillon mixte passe le pont sur le ruisseau Saint-Denis.

Le déploiement initial se fit en trois temps. Les contingents venus de Montréal, Trois-Rivières, et d’autres fortins le long du St Laurent, avaient eu du mal à coordonner leur avance. Les joueurs français (Jean-François et Pierrot) durent attendre 3 tours pour avoir toutes leurs troupes sur la table ; arrivant des chemins de St Foy et de Sillery.
La tactique adoptée par les joueurs français consistait à suivre deux axes. Le premier, en direction des deux tours de guet (« Block-house en Anglais) en s’emparant de la redoute de Samos que les Britanniques avaient maintenu sur place. Le deuxième, par le moulin Descourt, puis fondre sur le flanc droit ennemi par les fourrés.

- route de St Sillery :

Image
Route de Sillery qui débouche sur les Plaines d’Abraham

Image
Une colonne française passe le ruisseau Saint-Denis.

Image
Malgré l’amalgame au sein des bataillons, miliciens canadiens et fantassins français se trouvent dans des compagnies différentes.

Image
Les Français attaquent « bravement » la pauvre redoute isolée. Il n’y a pas de petite victoire!

Image
Les tours de guet construites par les Anglais après la prise de Québec en septembre 1759.

- Route de Foy :

Image
La route de Foy qui débouche sur la ferme Descourt.

Image
Le corps de cavalerie légère au Canada. Peu nombreux mais tenaces !

Image
Les Hurons haïssent les Tuniques rouges … Leurs peintures de guerre ne laissent aucun doute. Ils sont en chasse !

Image
Une autre colonne franco-canadienne débouche par la route ...

Image
...Et se déploie lentement en ligne de bataille. Un nombre conséquent de points de commandement sera pour cela nécessaire.

- B / Déploiement des Britanniques :

Image
Troupes :
10 bataillons de ligne (avec batterie 2figs de 3lb)
1 unité de Rangers
1 bataillon de light.

Etant au courant de l’attaque imminente des « mangeurs de grenouilles », les Tuniques rouges ( Cyril et Steph) avaient anticipé cette arrivée en se déployant rapidement dans la plaine. La ligne britannique solide, eut néanmoins la tache difficile. Le lieutenant-colonel James Murray avait décidé de faire flèche de tout bois. L’intendance inexistante, avait obligé à vider les fonds de tiroirs. Souffreteux, et autres blessés légers avaient été incorporés, pour avoir des rangs dignes de ce nom au sein des bataillons. L’artillerie des remparts de la ville, était quant à elle, employée contre le blocus fluvial que trois frégates françaises exerçaient depuis des semaines. Sans artillerie de campagne, le commandant en chef avait décidé d’affecter de petits calibres de 3 lb à chacun des bataillons. Meurtriers à courte portée, ils se révélaient en réalité un véritable poids lourd pour les manœuvres (- ¼ de mouvement), et d’une efficacité illusoire après un mouvement (- 1 dé pour mouvement avant tir).

Image
L’Etat-major britannique en pleine discussion stratégique. L’une des sentinelles semble être tombée dans le goudron. Il ne manque plus que les plumes :mrgreen:

Image
La ligne britannique déployée dans la plaine.

Image
Les brigadiers maintiennent la cohésion générale.

Image
Deux canons de 3lb accompagnent chacun des bataillons anglais.

Image
Ils se révèleront être bien peu efficaces.

Image
Une brigade se déploie sur le flanc pour parer toute attaque par les fourrés.

Les joueurs Anglais affectèrent le 78th Highlanders à la garnison des deux tours de guet, appuyé sur ses arrières par sa brigade. Mais il semblait bien que l’Anglais allait, dans un 1er temps tout au moins, attendre l’ennemi au feu. (Contrairement à l’offensive généralisée que Murray avait décidé à l’époque et qui se solda par un échec)

Image
Le 78th Highlanders a été choisi pour tenir les tours de guet.

Image
Leur brigade se trouve juste à l’arrière, et commence un mouvement d’avance.

- C / Attaque française sur les tours de guet :

Image
L’idée directrice était de capturer au plus vite la redoute de Samos, de récupérer les canons de 8 lb ainsi que tenter de repousser les Anglais du fortin qui protégeait les Plaines d’Abraham.

Image
La redoute est française ! Cocorico !

Image
On s’empresse alors de récupérer les deux batteries de 8 lb.

Image
Les Français ont un petit temps de retard sur leur déploiement.

Image
Les manœuvres dans ce terrain très compartimenté ne s’avèrent pas simples ; et nécessite un nombre important de points de commandement.

Image
Mais finalement les deux lignes de bataille sont prêtes à en découdre.

- D / Contre-attaque britannique :

Image
Un peu fébrile, le général en chef hésitait à lancer ses troupes dans une charge générale. Les deux brigades s’étaient mal coordonnées. Les Rangers, très impétueux partirent quant à eux en avant ; sortant même de la zone de commandement de l’officier de brigade. Mais, peu à peu les Britanniques prirent l’avantage au feu, entraînant un recul de la ligne ennemie.

Image
Les Rogers Rangers sont réputés pour leur férocité.

Image
Trop impétueux, ils sortent de la zone de commandement de leur brigadier.

Image
Les tours de guet se révèlent être un vrai nid à guêpes !

Image
Les tirs font des ravages du côté français. L’inverse est moins évident. Le Dieu des dés semble être pour l’instant anglais.

Image
Cela se corse pour les Français. Acculés au ruisseau, le danger est partout !

Image
Les Rogers Rangers vont-ils charger ?

Image
De l’autre côté, ce sont les Hurons qui se révèlent agressifs devant un bataillon dont le calme est tout britannique !

Image
Les Rangers ont joué les fillettes cette fois-ci. Ce sont les Tuniques rouge qui ont fait le travail. La ligne française se réduit. Va-t-elle tenir ?

Image
La pression anglaise est de plus en plus forte.

- E / Attaque française sur la gauche :

Image
Pendant ce temps, sur l’autre flanc, longeant le chemin du moulin Descourt, le corps de cavalerie français avait dételé et s’apprêtait à harceler toutes unités ennemies. Mais très vite échaudé par l’avance des Light anglais, ceux-ci remontèrent à cheval, pour partir dans un mouvement en profondeur sur l’arrière des lignes britanniques.
Les bataillons amalgamés prirent la relève en se déployant en lignes de tirailleurs dans les fourrés ; et se révélèrent d’une effrayante efficacité.

Image
La cavalerie galope à pleine vitesse ...

Image
...Et détèle pour combattre. Pour l’occasion, j’ai utilisé mes Arquebusiers du Grassin (1745)

Image
Les Tuniques rouges déploient des bataillons en colonne sur leur flanc.

Image
Le 80th Light Infantry avance en tirailleurs dans les fourrés (- ¼ de mouvement, mais plus rapide qu’en ligne serrée)

Image
La cavalerie française prudente, préfère se réfugier dans le bois en arrière de la route ...

Image
...Et passe le relais aux bataillons d’infanterie mixte.

Image
Le terrain difficile rend l’avance lente pour les Français qui ne sont pas encore passés en tirailleurs, alors qu’ils en ont la possibilité.

Image
Les coureurs des bois rapides, se glissent sur le flanc de la formation anglaise qui n’y porte que peu d’intérêt. Ce mépris vis-à-vis des hommes des bois, leur sera fatale !

Image
Le joueur anglais n’en revient toujours pas. Ces pouilleux ont réussi une charge sur son flanc !

Image
C’est maintenant toute la ligne britannique qui subit un feu d’enfer ; et finit par retraiter.

- F / Glissement des français vers le centre de la bataille :

Image
Les bataillons ayant été très mal menés sur la gauche, repliaient voire retraitaient vers leurs lignes arrières. Certains parvinrent néanmoins à rétablir avec sang froid une cohésion, en se ré-axant sur un petit bosquet qui fermait le champ de bataille en son centre. De ce point d’accroche, ils portèrent quelques mauvais coups aux Tuniques rouges qui, surpris par cette fougue soudaine, virent reculer certaines de leurs unités.

Image
Un bataillon français a replié sans formation derrière le ruisseau. Les Rangers ne le lâchent pas pour autant.

Image
Les Indiens cette fois-ci se replient vers un bosquet ...

Image
... Et se redéployent sur la gauche, tout en étirant leur ligne de tirailleurs.

Image
Les Français redéployés sur le centre du terrain, ont repris du poil de la bête. Leurs feux deviennent plus percutants.

Image
Les Hurons galvanisés par ce renversement de situation chargent sur le flanc d’un bataillon anglais qui replie battu (jeton jaune). Les Indiens poussent leur charge en avant et une mêlée débute.

Image
Les Anglais reculent de nouveau, laissant quelques pertes sur place ; ainsi que leurs canons légers.

- Au bilan :

Image

Image

Points-victoire Britanniques : 10 points
- pertes figurines occasionnées à l'ennemi = ( 26 pertes) 10 points
- objectifs pris ou gardés* = 00 point. [le blockhaus abandonné, était menacé par l'arrivée de la cavalerie légère française dans le dos]

Points-victoire Français: 20 points
- pertes figurines occasionnées à l'ennemi = ( 28 pertes) 10 points
- objectifs pris ou gardés = 10 points. (redoute de Samos prise et ferme Delcourt)

Donc, victoire tactique française (grâce aux objectifs pris). Mais Les Français ont des unités trop fragilisées sur leur flanc droit, pour en tirer un bénéfice stratégique. Ni l'armée de Murray n'a été battue, ni la ville de Québec menacée. La flotte britannique n'aura pas de mal à venir ravitailler dans les semaines qui suivront le contingent anglais.
Dernière édition par le samouraï fou le Ven Fév 25, 2011 5:24 pm, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
CdtK
Donateur
Messages : 1627
Inscription : Lun Avr 27, 2009 9:58 pm
Localisation : La londe (83)
Contact :

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par CdtK » Ven Fév 25, 2011 5:06 pm

Très beau RC, magnifique :D :D :D

seb
Messages : 107
Inscription : Jeu Nov 02, 2006 10:59 pm
Localisation : 67

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par seb » Ven Fév 25, 2011 5:16 pm

Merci :D Excellent CR :wink:
seb 8)
"J'avais un ami qui avait été blessé pendant la guerre, ce n'était pas de sa faute...."

Avatar de l’utilisateur
captain yapudo
Messages : 1052
Inscription : Mar Déc 01, 2009 11:23 am
Contact :

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par captain yapudo » Ven Fév 25, 2011 7:01 pm

GENIAL..... :P

SUPERBE CR ET PHOTOS ITOU....
:wink:
Place ton aile droite à gauche...,
et ton aile gauche à droite...,
ainsi ton adversaire ignorera tes intentions !
"confusionnus"


http://www.stratejeux.net

Avatar de l’utilisateur
helmut
Donateur
Messages : 93
Inscription : Dim Sep 12, 2010 7:51 pm

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par helmut » Ven Fév 25, 2011 11:19 pm

Tes Rapports de bataille sont toujours super et motivants!
Ne pas faire le jour le même ce que l'on peut faire faire à d'autre le lendemain...

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3421
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re : Bataille de St Foy Avril 1760 : On a perdu le Canada !

Message par Thierry Melchior » Sam Fév 26, 2011 9:05 am

Le rendu du terrain est superbe ! :shock:
Bravo pour ce compte rendu qui a dû nécessiter beaucoup de travail pour être aussi complet, vivant et compréhensible par le profane que je suis. 8)
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

Avatar de l’utilisateur
le samouraï fou
Messages : 524
Inscription : Mar Oct 09, 2007 4:42 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par le samouraï fou » Sam Fév 26, 2011 9:17 am

Merci les gars :D !

Une partie très sympa, avec des retournements de situation qui ont mis du piment à l'ensemble.
Pour une fois, l'unité Hurons a fait vraiment mal !

vania
Messages : 420
Inscription : Sam Sep 15, 2007 8:20 am
Localisation : région parisienne

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par vania » Dim Fév 27, 2011 9:35 am

Une période riche en histoire militaire cette 2ème moitié du XVIIIème siècle.
On a vraiment le choix tant dans les théatres d'opération, que les types de terrain, d'unités ou les uniformes...
Jean-François.
Seule l'inaction est coupable...

Avatar de l’utilisateur
Patrice
Messages : 305
Inscription : Mar Mai 11, 2010 3:42 pm
Localisation : Kreiz Breizh
Contact :

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par Patrice » Dim Fév 27, 2011 11:33 am

le samouraï fou a écrit :Donc, victoire tactique française (grâce aux objectifs pris). Mais Les Français ont des unités trop fragilisées sur leur flanc droit, pour en tirer un bénéfice stratégique. Ni l'armée de Murray n'a été battue, ni la ville de Québec menacée. La flotte britannique n'aura pas de mal à venir ravitailler dans les semaines qui suivront le contingent anglais.
Donc, « nous avons gagné une bataille, mais nous avons perdu la guerre » ! :evil:

Ah là là... Encore quelques victoires tactiques comme ça, et on se retrouvera bientôt à lancer des contre-attaques devant la porte de Vincennes (comme en 1870) !
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)

http://www.anargader.net/
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Avatar de l’utilisateur
le samouraï fou
Messages : 524
Inscription : Mar Oct 09, 2007 4:42 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par le samouraï fou » Dim Fév 27, 2011 11:50 am

Et oui :? . Et encore, j'ai pas osé dire que Louis XV avait ouvertement refusé tout envoi de nouvelles troupes depuis le désastre de la bataille de Québec en septembre 1759.
Bref, ils se sont débrouillés tout seul ! :roll:

Avatar de l’utilisateur
fredthegreat
Messages : 164
Inscription : Dim Juin 19, 2005 2:52 pm
Localisation : Caen, Basse-Normandie

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par fredthegreat » Dim Fév 27, 2011 4:05 pm

Très réussi, bravo!

Xavathor
Messages : 606
Inscription : Sam Mars 15, 2008 6:03 pm
Localisation : Montreuil (93)

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par Xavathor » Mar Mars 01, 2011 10:11 am

Très chouette CR! 8)

Vous avez joué sur quelle règle?

Avatar de l’utilisateur
le samouraï fou
Messages : 524
Inscription : Mar Oct 09, 2007 4:42 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par le samouraï fou » Mar Mars 01, 2011 7:23 pm

Xavathor a écrit :Vous avez joué sur quelle règle?
Avec "Age of Reason", avec amendements faits maison.
Tu peux les trouver ici: http://www.nicofig.fr/spip.php?rubrique122

Gio

ankou
Messages : 103
Inscription : Lun Mars 30, 2009 3:52 pm
Localisation : 94420

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par ankou » Mar Mars 01, 2011 7:36 pm

j'adooooooooooooooore
bravo

Avatar de l’utilisateur
tizizus
Messages : 1631
Inscription : Lun Mai 14, 2007 9:09 am
Localisation : Grand-Duché de Gonzbergland
Contact :

Re: Bataille de St Foy Avril 1760: On a perdu le Canada !

Message par tizizus » Mar Mars 01, 2011 11:17 pm

Toujours aussi biens tes CR

Continue comme ça...

En plus, ca me motive pour en faire pour Might and Reason.

J'en ai un dans les cartons, mais la grosse flemme pour écrire quoi que ce soit en ce moment.

Pluche

Fred
http://tizifigs.canalblog.com/
Monsieur Garrison. Oooooooh, Seigneur Dieu!!!

Répondre

Revenir vers « Renaissance et Ancien Régime - Les scenarios et les rapports de bataille »