Perry Miniature : infanterie française 1807-1814

Modérateur : Staff Forum

Avatar de l’utilisateur
Xaverus
Messages : 663
Inscription : Dim Mai 13, 2007 11:00 pm
Localisation : IDF

Re: Perry Miniature : infanterie française 1807-1814

Message par Xaverus » Sam Fév 08, 2020 5:41 pm

Hop,

petite mise à jour comme personne en cause depuis la sortie.
A première vue on est dans du très bon, rien que les aides à la peintures sont impressionnants (parfait pour un débutant qui ne sait où trouver des informations, c'est dire. De quoi se préparer à moindres coup une petite bande par exemple pour Mousquet & Tomahawk V2, période Napo qui serra le second supplément de la règle.... ou de grosses unités pour toute autre règle :P

Les deux boites chez Perry :
Infanterie française 1807-1814

Compagnies d'élite infanterie française 1807-1814

Présentation vidéo rapide chez WI :
French Napoleonic Infantry Battalion and Elite Companies, Perry Miniatures, Unboxing

Présentation vidéo plus longue et détaillée chez 1809Project :
Unboxing Perry Miniatures French Napoleonic infantry

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3688
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Perry Miniature : infanterie française 1807-1814

Message par Thierry Melchior » Sam Fév 08, 2020 7:12 pm

Très belles et grandes figurines, c'est sûr ce n'est pas du 1/72e !
23,56 Euro au cours d'aujourd'hui… sans les frais de transport… et sans les frais de douane d'après Brexit quand il sera effectif (fin d'année a priori) !
Dépêchez-vous si vous n'avez pas les moyens de mettre plus !
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

LECHEVALIER
Messages : 101
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Perry Miniature : infanterie française 1807-1814

Message par LECHEVALIER » Dim Fév 09, 2020 7:33 pm

Merci à Xaverus pour les liens vers les « unboxing » que je n'avais pas encore vues.
Elles permettent entre autre d'apprécier les guides de peintures toujours aussi instructifs ainsi que les emblèmes compris dans chaque boites qui ne figuraient pas sur le site Perry.

En début de semaine j'ai regardé avec attention la compositions des deux boites proposées par les frères Perry en vue de passer commande. L'intitulé des boites m'avait laissé croire qu'elles proposaient des unités organiques -compagnies d'élites d'une part, compagnies du centre d'autre part- or un examen attentif du contenu de chaque boite m'a je l'avoue un peu désarçonné.

Perry a produit trois grappes différentes :

une grappe de commandement regroupant 6 figurines
- 1 officier
- 1 porte drapeau
- 1 second porte aigle
- 1 troisième porte aigle
- 1 sapeur
- 1 tambour

une grappe de compagnie du centre
- 5 fusiliers

une grappe de compagnie d'élite
- 4 grenadiers ou voltigeurs

La boite « Infantry battalion » est composée de :
- 1 grappe de commandement
- 6 grappes de compagnies du centre
- 2 grappes de compagnies d'élite
soit un total de 44 figurines : 6 commandement, 30 fusiliers, 8 grenadiers ou voltigeurs

La boite « Elite compagnies » est composée de :
1 grappe de commandement
2 grappes de compagnies du centre
6 grappes de compagnies d'élite
soit un total de 40 figurines : 6 commandement, 10 fusiliers, 24 grenadiers ou voltigeurs

Cette constatation amène trois remarques :

1/ Le tarif des deux boites est le même bien que la première contienne 10% de figurines de plus. Est-ce le poids des épaulettes et des bonnets à poils qui en alourdi la facture  :?:

2/ Les deux boites sont indiquées correspondre à la période 1807-1814
On peut discuter sur la date réelle d'application de la réforme Bardin particulièrement sur des théâtres d'opérations lointains et nous savons que bien que datant de 1811, elle ne fut réellement appliquée qu'en 1813 durant la campagne de Saxe. Nous pouvons supposer que certains régiments déployés au fin fond de la péninsule ibérique ne furent touchée par la réforme que très tardivement et que nombre de soldats firent durer leurs effets au delà des deux ans normalement prévus. Pour autant il me semble toutefois que la période est un peu large. :roll:

3/ Le problème le plus grave est la composition des boites qui relève pour moi du mystère.

Le bataillon d'infanterie de ligne 1805-1807 aligne (en théorie)
-1 compagnie de grenadiers (80-90 hommes)
-1 compagnie de voltigeurs (120 hommes)
-7 compagnies de fusiliers (120 hommes chacune)

Le bataillon d'infanterie de ligne 1808-1815 aligne (en théorie)
-1 compagnie de grenadiers (140 hommes)
-1 compagnie de voltigeurs (140 hommes)
-4 compagnies de fusiliers (140 hommes chacune)

A l'échelle 1/24° (ou 1/20° en tenant compte de l'attrition) la boite « infantry battalion » permet bien de réaliser un bataillon complet 1805-1807 en usant astucieusement de la grappe de commandement.

- 7 compagnies de fusiliers représentée par 5 figurines chacune (35 figurines)
soit les 30 fusiliers et 5 figurines issues de la grappe commandement
- 1 compagnie de voltigeurs représentée par 5 figurines issues des 2 grappes élite
- 1 compagnie de grenadiers représentée par 3 figurines issues des 2 grappes élite auxquels
s'ajoute le sapeur de la grappe de commandement.

Bien que cette période soit légèrement antérieure à celle annoncée sur les boites c'est la seule possibilité de réaliser une unité complète à partir d'une même boite. Le bataillon de 1808 à 1815 ne peut quant à lui être obtenue qu'avec plusieurs boites entraînant un nombre conséquent de figurines non utilisées à moins que l'on complète les unités avec quelques figurines en plomb ou des figurines de chez Vitrix. :idea:

Dans le guide de peinture, il est proposé de transformer l'infanterie de ligne en infanterie légère par un habile coup de pinceau. Ceci permettrait d'employer au mieux la boite « Elite compagnies » qui compte 24 figurines équipés de deux baudriers propres à recevoir d'un coté la giberne et la baïonnette et de l'autre le sabre « briquet ». De fait les compagnies de chasseurs conservèrent longtemps les sabres « briquet » même après que le règlement les leurs eut retirés. Les régiments d'artillerie et du génie portant un uniforme de même coupe que l'infanterie de ligne avaient eux aussi deux baudriers c'est aussi une possibilité. Enfin je n'oublie pas que les sous officiers subalternes d'infanterie de ligne (sergents et sergent-majors) conservèrent eux aussi le sabre « briquet ». Mais ceci n'explique en rien la présence des deux grappes de compagnie du centre (10 fusiliers) dans la boite « Elite compagnies ». :shock:

Précédemment Perry Ltd avait avec les deux boites d'infanterie française 1812-1815 et britannique 1808-1815 permis de constituer des bataillons complets et même si le choix de « Rifle » se substituant à la compagnie légère britannique et le mélange de fantassins français en habit et en capote dans la même unité était contestable force était de reconnaître que ces deux boites étaient bien destiner au jeux d'histoire. Dans le cas présent il semble que les deux boites d'infanterie française soient davantage destinées aux figurinistes et aux joueurs d'escarmouche qu'aux amateurs de grandes batailles et de gros bataillons. L'ajout de socles ronds militent en ce sens.

Par ailleurs de ce que j'ai pu en voir sur les deux « unboxing » proposées il semble que les emblèmes, nombreux et de nationalité divers soient tous du modèle Challiot ce qui limite de fait à 1812 l'emploi de ceux-ci. :twisted:

Enfin dans la seconde vidéo la figurine offerte pour l'achat de trois boites n'est pas comme annoncée sur le site celle d'un officier supérieur monté mais celle du maréchal Michel Ney, :evil:

Cette logorrhée un peu longue ne remet pas en cause la gravure toujours impeccable des productions de chez Perry, Elle a juste pour but d'attirer l'attention sur le fait que ces boites de par leur contenu peuvent interroger quant à leur emploi dans le cadre du jeux d'histoire. Elle ne m'empêchera pas toutefois d'en commander trois boites quitte à passer la nuit à réfléchir comment en tirer des bataillons au complet.
Si certains compte les moutons, je préfère compter les figurines, Essayez, c'est tout aussi inefficace :mrgreen: .

doczonzo
Donateur
Messages : 142
Inscription : Ven Avr 03, 2009 8:31 pm
Localisation : Toulouse con !

Re: Perry Miniature : infanterie française 1807-1814

Message par doczonzo » Lun Fév 10, 2020 8:33 pm

Thierry Melchior a écrit :
Sam Fév 08, 2020 7:12 pm
Très belles et grandes figurines, c'est sûr ce n'est pas du 1/72e !
23,56 Euro au cours d'aujourd'hui… sans les frais de transport… et sans les frais de douane d'après Brexit quand il sera effectif (fin d'année a priori) !
Dépêchez-vous si vous n'avez pas les moyens de mettre plus !
Tu commandes chez Philibert et les frais de port sont gratuits à partir de 60 euros :D

doczonzo
Donateur
Messages : 142
Inscription : Ven Avr 03, 2009 8:31 pm
Localisation : Toulouse con !

Re: Perry Miniature : infanterie française 1807-1814

Message par doczonzo » Lun Fév 10, 2020 10:07 pm

Bonsoir, moi je les ai déjà :D et je vais donc préciser l'analyse qui a été faite.
Dans la boite "bataillon" il n'y a pas, à mon sens, de grappes "centre". En effet sur cette fameuse grappe plutôt "marchant" ou "avancant" (en fonction du jeu de bras utilisé) il y a 3 corps de fusiliers et deux corps élites à baudriers croisés, 4 têtes de fusiliers, deux têtes en bonnet à poils de grenadiers et deux shakos grenadier/voltigeur. Donc au total 6 grappes permettant de monter 18 fusiliers et 12 élites. Avec la grappe commandement, on arrive à un total de 36 "marchants" pour le bataillon. Sur la doc, on trouve un exemple de soclage proposé par les frangins : six socles (1 par compagnie). On est là plutôt sur la structure bataillonaire à partir de 1808.
Les deux grappes élites (2x4 figs) en complément permettent de réaliser des élites chargeant ou tiraillant. Voilà pour le total de 44 figs de la boite bataillon. Ah si, les socles fournis pour cette boite sont identiques à leur première boite 1815 (rectangulaires donc). Il restera toujours des socles en rab.
Pour la boite "élite", on a donc au total 28 élites, 6 commandement et 6 fusiliers (qui se sont perdus :D ).

En résumé ces deux boites nous offrent tellement d'unités potentielles : légères (en jouant du cutter sur les habits longs) unités étrangères ... On peut utiliser les têtes des dragons élite pour faire des carabiniers de la légère ou des têtes de chasseurs à cheval avec colback pour certains voltigeurs ou même carabiniers toujours de la légère, etc, etc, ....
Et que dire de la documentation : SUPERBE et complète pour un débutant.
Moi aussi j'ai du mal à m'endormir, mais pas pour les mêmes raisons. :D j'ai plein de projets d'unités :D

Pour conclure, on frise la perfection (pourquoi le porte aigle n'a pas de hausse col ? :evil: ).

Bonnes reflexions, peintures et jeux à tous.

PHILIPPE

LECHEVALIER
Messages : 101
Inscription : Dim Sep 02, 2012 7:35 pm

Re: Perry Miniature : infanterie française 1807-1814

Message par LECHEVALIER » Lun Fév 10, 2020 10:53 pm

Merci pour toute ces précisions. Je vais pouvoir revenir à mes moutons et m'endormir ce soir plus serein.

Avatar de l’utilisateur
Thierry Melchior
Moderateur
Messages : 3688
Inscription : Dim Juin 19, 2005 3:26 pm
Localisation : 10 (Aube)
Contact :

Re: Perry Miniature : infanterie française 1807-1814

Message par Thierry Melchior » Ven Fév 21, 2020 6:13 pm

Ce sujet a été scindé, la partie concernant le bien-fondé de la baïonnette pour les chevau-légers se trouve ICI.
Bonne continuation. 8)
S&B : règle de simulation pour les combats de 1700 à 1825
Site de jeu d'histoire et d'Histoire de 1700 à 1850
Forum S&B

Répondre

Revenir vers « Révolution et Empire - Les figurines »