30-07-1940 : La bataille d'Angleterre.

Modérateurs : Staff Forum, Modérateur temporaire

Avatar de l’utilisateur
jacknap1948
Donateur
Messages : 3225
Inscription : Jeu Jan 22, 2009 6:32 pm
Localisation : 93 + 83 + 22

30-07-1940 : La bataille d'Angleterre.

Messagepar jacknap1948 » Mar Juil 31, 2018 7:18 am

30 juillet 1940 : La bataille d'Angleterre.


Le 30 juillet 1940, Hermann Goering, qui dirige la Luftwaffe, l'aviation de combat allemande, annonce le début de la «grande bataille aérienne» contre l'Angleterre, selon ses propres mots.

Après l'invasion de la France, surprenante de rapidité, Hitler escompte une soumission de l'Angleterre, dernière puissance européenne à lui résister.

Mais celle-ci, dirigée avec détermination par Winston Churchill, rejette les offres de paix venues d'Allemagne.

Pour abattre l'Angleterre, le dictateur allemand doit en premier lieu obtenir la maîtrise du ciel au-dessus de la Manche.

Mais son offensive va tourner court du fait de la résistance héroïque des pilotes britanniques, qui disposent d'un nombre à peu près équivalent d'appareils (en particulier les redoutables Spitfire).

Image
Spitfires et Hurricanes, les avions britanniques de la victoire.

De juillet à octobre, 415 pilotes anglais perdront la vie dans cet affrontement décisif.

Le Premier ministre exprimera dès le 20 août la reconnaissance des Britanniques à leur égard : «Jamais dans l'histoire des guerres un si grand nombre d'hommes n'ont dû autant à un si petit nombre».

Devant l'incapacité de vaincre la chasse adverse, Hitler reconnaît son échec et renonce dès le 12 octobre à son projet d'invasion.

C'est un premier et immense succès pour Churchill et les Britanniques.


Les civils, nouvelles cibles.

Un mois plus tôt, cependant, le 7 septembre, Hitler a inauguré une nouvelle tactique consistant à bombarder systématiquement les villes britanniques dans l'espoir, faute de mieux, d'abattre le moral ennemi.

C'est le «Blitz» qui frappe en premier lieu les quartiers populaires de l'East End de Londres mais aussi le palais de Buckingham.

Du 15 septembre et jusqu'au 10 mai 1941, pour échapper à la défense anglaise, les bombardiers allemands interviennent systématiquement de nuit, par vagues de 150 à 200 appareils à chaque fois.

Les bombardements font un total de 50.000 morts chez les civils.

Ils s'arrêtent enfin lorsque Hitler, constatant l'invincibilité anglaise, retourne ses armes contre les Européens de l'Est et les Soviétiques.


Une semaine d'Histoire du 30 Juillet 2018 au 5 Août 2018 avec Herodote.net
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).

Revenir vers « L'agenda de l'oncle Jacques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité