10 avril 1861 : prise de My Tho.

Modérateurs : Staff Forum, Modérateur temporaire

Avatar de l’utilisateur
Adj_Rohan
Donateur
Messages : 465
Inscription : Mer Jan 25, 2012 11:32 pm
Localisation : Cergy

10 avril 1861 : prise de My Tho.

Message par Adj_Rohan » Mar Avr 10, 2018 2:43 pm

Sur le Mékong (ancienne Cochinchine). Sous les ordres de l’amiral Charner, en opérations au sud de la Cochinchine,

L'expédition était commandée par le capitaine de frégate Bourdais et se composait de l'aviso Monge, des canonnières Alarme du lt de vaisseau Sauze, Mitraille lt. de vaisseau Duval, N°18 DU lt. de vaisseau Peyron et N°31 du lt. de vaisseau de Mauduit. Les troupes se composaient de trente espagnols, d'un mortier de montagne et de deux cents hommes.
Elle devait remonter l'arroyo de la Poste jusqu'à la forteresse de My Tho. l' arroyo de la Poste était défendu par une série de forts, le 1er avril; la remontée commence avec la prise de deux forts et la destruction de plusieurs barrages.

Le 4 avril approchait, l'aviso Echo commandée par le capitaine de vaisseau Le Couriault du Quilio, aide camp de l'amiral Charner qui prenait le commandement. Il venait avec deux compagnies d'infanterie de marine, deux cents chasseurs, une centaine de marins et deux canons de 40 et deux mortiers tous de montagne. C'était le début d'un renforcement régulier, le 8 avril les canonnières 16 du lt. de vaisseau Gougeard, 20 du lt. de vaisseau Béhic et 22 du lt. de vaisseau Salmon.

Le 8 avril, les tirailleurs français affrontaient, sur la rive gauche les tirailleurs annamites à un coude de l'arroyo pour rompre un large barrage. Les annamites lancèrent des bateaux en feu sur les navires français, le 9 avril ils finirent par brûler seul dans un coude de l'arroyo. Les alliés remontaient conjointement par terre et sur l'arroyo. Le 10 avril sur la rive gauche le capitaine du Chafault poussait une reconnaissance jusqu'à Mitho alors que sur la rive droite le capitaine Bourdais déployait une troupe pour la prise d'un fort, il fut tué au début de l'affrontement, le lieu fut renommé la batterie Bourdais. L'avancée vers Mitho continuait par la prise de Tam Léon sur la rive droite. À cette date, les effectifs franco-espagnols dont de 900 h soutenu par 18 canons.

Le 11 avril, préparant l'assaut sur Mitho, le flotte de Théogène François Page qui naviguait sur le Mékong se présentait devant Mitho qui capitula sans un coup de feu le 12.
"Que la stratégie soit belle est un fait, mais n’oubliez pas de regarder le résultat."
Winston Churchill

Répondre

Revenir vers « L'agenda de l'oncle Jacques »