16-01-1809 : Bataille de la Corogne (Espagne).

Modérateurs : Staff Forum, Modérateur temporaire

Avatar de l’utilisateur
jacknap1948
Donateur
Messages : 3159
Inscription : Jeu Jan 22, 2009 6:32 pm
Localisation : 93 + 83 + 22

16-01-1809 : Bataille de la Corogne (Espagne).

Messagepar jacknap1948 » Mar Jan 16, 2018 11:08 am

16 Janvier 1809 : Bataille de la Corogne (Espagne).


Le 16 Janvier 1809, la Bataille de la Corogne (Espagne) qui apposa les Britanniques commandés par Sir John Moore (1761-1809) aux Français du Maréchal Nicolas Jean de Dieu Soult (1769-1851) se termine par une Victoire Française.

Image
(Tableau Soult).

Image
Carte de la bataille.


Déroulement de la bataille

Le 15 janvier, 500 tirailleurs français sous les ordres du général Jardon menèrent la première attaque à travers un terrain accidenté, repoussant les Britanniques hors de Palavea et Penasquedo.

Des colonnes françaises prenant d'assaut les hauteurs de Monte Mero s'exposèrent au tir meurtrier de l'infanterie légère britannique, mais avec le support de leur artillerie, réussirent à repousser le 59° régiment sur la crête.

Une tentative du 51° d'infanterie de capturer les canons français se heurta à l'infanterie et le 51° fut décimé et mis en déroute.

Le 16 janvier, les Français entrèrent dans le village d'Elviña, où une fameuse contre-attaque du 42° Highlanders les força à se retirer après un sanglant combat à la baïonnette.

La retraite du 50° d'infanterie britannique obligea finalement les Écossais à regagner leurs positions.

La bataille d'Elviña n'était pas encore décidée quand John Moore fut frappé à l'épaule gauche par un boulet de canon.

Il mourut à 20 heures à La Corogne.

Le 42° Highlanders s'abattit une fois encore sur le village et continua à combattre jusqu'à la tombée de la nuit.

Des combats indécis se déroulèrent jusqu'à 18 heures.

Pendant la nuit, les Britanniques se retirèrent vers leurs embarcations en abandonnant le champ de bataille.

La poursuite des Français fut assez lente, ce n'est qu'au début de l'après-midi que leurs canons ouvraient le feu sur les sloops et transports de troupe mouillés dans la baie.

La résistance intrépide de la petite garnison espagnole de La Corogne, sous les ordres du général Alcedo et le bombardement de soutien depuis les frégates et les navires de guerre, les maintint à distance pendant l'embarquement de l'armée britannique, dont de nombreux éléments allaient combattre plus tard sous les ordres de Wellington.


LES AMIS DU PATRIMOINE NAPOLÉONIEN.


WIKIPÉDIA
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).

Revenir vers « L'agenda de l'oncle Jacques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité