25-04-1792 : Rouget de Lisle chante la Marseillaise.

Modérateurs : Staff Forum, Modérateur temporaire

Avatar de l’utilisateur
jacknap1948
Donateur
Messages : 3158
Inscription : Jeu Jan 22, 2009 6:32 pm
Localisation : 93 + 83 + 22

25-04-1792 : Rouget de Lisle chante la Marseillaise.

Messagepar jacknap1948 » Mer Avr 25, 2018 8:29 am

25 avril 1792 : Rouget de Lisle chante la Marseillaise.


Le 24 avril 1792, à Strasbourg, dans le salon du maire, le baron de Dietrich, l'effervescence est à son comble.

Cinq jours plus tôt, la France a déclaré la guerre à l'Autriche.

Le maître de maison s'adresse au jeune Joseph Rouget de Lisle, officier de son état et violoncelliste à ses heures (32 ans) : «Monsieur de Lisle, faites-nous quelque beau chant pour ce peuple soldat qui surgit de toutes parts à l'appel de la patrie en danger et vous aurez bien mérité de la nation».

Le capitaine de garnison, de retour chez lui, s'exécute avec fougue.

Le lendemain soir, de Dietrich organise un dîner au cours duquel lui-même reprend son chant, accompagné par une dame au clavecin et par Rouget de Lisle au violon.

Image
Rouget de Lisle chantant la Marseillaise dans le salon de Dietrich (Isidore Pills, 1849, Musée de l'Histoire de France, château de Versailles)


Le premier hymne national

D'abord baptisé Chant de guerre pour l'Armée du Rhin, le nouveau chant recueille un succès fulgurant.

Des voyageurs colportent les paroles et l'air dans tout le pays.

A Marseille, où des volontaires se préparent à se rendre à Paris pour combattre l'invasion, on leur distribue des feuillets avec les paroles du chant patriotique.

Les fédérés marseillais entonnent celui-ci tout au long de leur voyage et lors de leur entrée dans la capitale.

D'où son nom définitif de Marseillaise.

Le chant scande quelques semaines plus tard la charge des soldats de Valmy.

Lors des révolutions de1848 dans l'ensemble du continent européen, la Marseillaise reçoit une consécration internationale (avant d'être plus tard supplantée par l'Internationale).

De Dietrich fut fort mal récompensé car il finit sur la guillotine quelques mois plus tard.

Rouget de Lisle échappa au même sort par la fuite...


Une semaine d'Histoire du 23 Avril 2018 au 29 Avril 2018 avec Herodote.net
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).

Revenir vers « L'agenda de l'oncle Jacques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité