03-09-401 avant JC: Les Dix Mille (Début de l'Anabase).

Modérateurs : Staff Forum, Modérateur temporaire

Avatar de l’utilisateur
jacknap1948
Donateur
Messages : 3257
Inscription : Jeu Jan 22, 2009 6:32 pm
Localisation : 93 + 83 + 22

03-09-401 avant JC: Les Dix Mille (Début de l'Anabase).

Message par jacknap1948 » Lun Sep 03, 2018 10:29 am

3 septembre 401 avant JC : Les Dix Mille et le début de l'Anabase.


Le 3 septembre de l'an 401 avant JC, les Dix Mille, mercenaires grecs au service d'un prince perse, livrent combat à Canouxa, en Mésopotamie, du côté de Babylone.

Battus, ils décident de rentrer dans leur pays. Leur équipée va donner lieu à un récit devenu nom commun : L'Anabase.[/color]

Camille Vignolle.


Défaite.

À l'origine de l'équipée, il y a la mort d'un roi perse, Darius II, lointain descendant de l'illustre fondateur de la dynastie achéménide, Cyrus II le Grand.

Son fils aîné Artaxerxès Mnémon lui succède mais son autre fils Cyrus ne l'entend pas de cette oreille et lève des troupes pour faire valoir ses droits.

C'est ainsi qu'il engage les Dix Mille, des Grecs essentiellement originaires de Sparte et du Péloponnèse.

Image

Le combat décisif, à Canouxa, se solde par la mort de Cyrus et la débâcle de ses troupes.

Les mercenaires grecs, livrés à eux-mêmes après la mise à mort de leurs principaux chefs par un satrape perse, hissent à leur tête des hommes neufs tel Xénophon.

Ils décident de rentrer chez eux par les confins de l'empire perse, en rejoignant le Pont-Euxin (la mer Noire).

Au total, en deux ans, les survivants, au nombre d'environ cinq mille, auront parcouru plus de 6.000 kilomètres avant d'atteindre le royaume grec de Pergame et les rivages de la mer Égée.

L'Anabase (d'un mot grec qui désigne une marche vers le haut) raconte ce tragique retour.

L'auteur en est Xénophon qui, lui-même, prit part à l'aventure et guida ses compagnons d'infortune sur le chemin du retour.

Sa justification tient en quelques mots : «Il est doux, quand on a dit et fait quelque chose de viril et de beau, de laisser un souvenir de soi dans l'âme de ceux où l'on désire qu'il survive».

L'ouvrage, en sept parties, n'est pas seulement un récit d'aventures, c'est aussi une description précise de l'empire perse et de ses peuples.

Elle va être mise à profit plus tard par Alexandre le Grand, lorsque celui-ci offrira aux Grecs une revanche sur les Achéménides.


Une semaine d'Histoire du 3 Septembre 2018 au 9 Septembre 2018 avec Herodote.net
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).

Répondre

Revenir vers « L'agenda de l'oncle Jacques »