31-03-1146 : Appel de Saint Bernard à une nouvelle croisade.

Modérateurs : Staff Forum, Modérateur temporaire

Avatar de l’utilisateur
jacknap1948
Donateur
Messages : 3257
Inscription : Jeu Jan 22, 2009 6:32 pm
Localisation : 93 + 83 + 22

31-03-1146 : Appel de Saint Bernard à une nouvelle croisade.

Message par jacknap1948 » Sam Mars 31, 2018 7:20 am

31 mars 1146 : Appel de Saint Bernard à une nouvelle croisade.


Saint Bernard, abbé de Clairvaux et conseiller des souverains, lance sur la colline de Vézelay, en Bourgogne, le jour de Pâques 1146 (31 mars), un appel aux chevaliers et souverains d'Occident.

C'est le signal de ce que les historiens considèrent comme la deuxième croisade.

Image
Louis VII prend la croix à Vézelay des mains de Saint-Bernard.


Menace sur la Palestine franque

L'appel de saint Bernard survient un demi-siècle après celui du pape Urbain II à Clermont (1095).

Il est motivé par la chute d'Édesse aux mains des Turcs, en Syrie franque, suite à l'offensive d'un chef sarrazin nommé Nour el-Dîn.

C'est un premier coup dur pour les États francs de Palestine.

L'émotion est grande en Occident, dans l'aristocratie et les milieux lettrés.

Peu avant, le roi de France s'est laissé embarquer dans une guerre contre son vassal le comte de Champagne, pour une banale affaire de coeur.

Au cours de l'expédition, ses soldats ont massacré la population d'une petite ville, Vitry-en-Perthois, et brûlé un millier de personnes réfugiées dans l'église !

Pétri de remords, le roi a fait mander l'influent abbé de Clairvaux pour se confesser à lui et prendre conseil.

Se rendant à la rencontre du roi, Bernard de Clairvaux songe à la Palestine et l'idée lui vient de proclamer une nouvelle croisade comme le pape Urbain II, en 1095.

Avec cette fois-ci la participation des souverains et du plus puissant d'entre eux : le roi capétien.

Il fait part de son projet à Louis VII qui l'accepte d'emblée.

À la demande de Bernard, il convoque toute la noblesse de France à Vézelay pour le jour de Pâques 1146.

Sur le parvis de l'église, au sommet de la prestigieuse colline, Bernard prononce une vigoureuse allocution puis fixe une croix de drap rouge sur la poitrine du roi.

La reine Aliénor se croise également et après elle, dans l'enthousiasme, les grands seigneurs du royaume, y compris le comte de Toulouse Alphonse Jourdain, deuxième fils de Raymond IV, héros de la première croisade, et Thibaut II de Champagne, ancien adversaire du roi...


Une semaine d'Histoire du 26 Mars 2018 au 1° Avril 2018 avec Herodote.net
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).

Répondre

Revenir vers « L'agenda de l'oncle Jacques »