20-08-636 : Les Arabes vainqueurs des Byzantins au Yarmouk.

Modérateurs : Staff Forum, Modérateur temporaire

Avatar de l’utilisateur
jacknap1948
Donateur
Messages : 3257
Inscription : Jeu Jan 22, 2009 6:32 pm
Localisation : 93 + 83 + 22

20-08-636 : Les Arabes vainqueurs des Byzantins au Yarmouk.

Message par jacknap1948 » Lun Août 20, 2018 7:22 am

20 août 636 : Les Arabes vainqueurs des Byzantins au Yarmouk.


Le 20 août 636, quatre ans seulement après la mort du prophète Mahomet, les cavaliers arabes triomphent d'une nombreuse armée byzantine et s'emparent sans coup férir du Proche-Orient et de ses richesses.


Une victoire inespérée

À Médine, le calife Omar, énergique quadragénaire, avait été prévenu de l'approche d'une armée grecque. Il en avertit Khalid, son meilleur général.

Celui-ci réunit l'ensemble des combattants musulmans et, après cinq jours de marche, fait face à l'ennemi.

Image
Cavaliers arabes (manuscrit arabe de la BNF)

L'affrontement décisif a lieu sur les rives du Yarmouk, un affluent du Jourdain à une centaine de kilomètres au sud de Damas.

L'armée byzantine est supérieure en nombre mais peu motivée...

Surtout composée d'Arméniens et... d'Arabes, elle est pénalisée par les querelles théologiques entre les patriarcats de Constantinople et du Proche-Orient.

Bien que chrétiens comme l'empereur Héraclius, les Orientaux négligent de prêter leur concours à son armée.

Celle-ci est donc battue sans que cela affecte d'ailleurs Constantinople, qui s'inquiète bien davantage du péril perse ou encore bulgare.

Fort de cette victoire inespérée, Khalid occupe Damas, capitale de la Syrie. Seules une quinzaine d'églises sont laissées aux chrétiens.

Il occupe par ailleurs Antioche, métropole prestigieuse de l'Orient hellénistique. C'est ainsi que la riche Syrie tombe sous la domination arabe.

Deux ans plus tard, c'est au tour de Jérusalem de tomber aux mains des musulmans.

Les chrétiens sont tolérés dans la ville sainte moyennant tribut cependant que les juifs en sont chassés.

En 642, les cavaliers arabes occupent Alexandrie, capitale de l'Égypte, et défont les Perses sassanides.

Ils dominent dès lors la Syrie, l'Égypte et la Mésopotamie, rebaptisée Irak, et la plus grande partie de la Perse (*), soit les régions les plus riches de l'Orient antique.


Bibliographie

On peut consulter sur le sujet le livre de Robert Mantran : L'expansion musulmane (VIIe-XIe siècles) (Nouvelle Clio, PUF, 1969), complet mais d'une lecture ardue.


Une semaine d'Histoire du 20 Août 2018 au 26 Août 2018 avec Herodote.net
À mon très grand ami Patrice († 58).
À ma petite belle-fille Gaëlle († 31).

Répondre

Revenir vers « L'agenda de l'oncle Jacques »